Chargement Évènements

« Tous les évènements

  • Cet évènement est passé

24 novembre 2017 - 19:30,17 décembre 2017 - 17:30

En partenariat avec le festival des Trois Continents de Nantes, le MNAAG offre une occasion rare d’approcher l’œuvre de Shin Sang-ok, le « Prince du cinéma coréen ».

Chaque année depuis 1979, à la fin du mois de novembre à Nantes, le Festival Des 3 Continents propose des films de fictions et documentaires d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Outre sa compétition exigeante, ce « grand petit festival » porte aussi un regard sur le patrimoine cinématographique par des rétrospectives pionnières dans la (re)découverte de cinéastes. Cette année, Jérôme Baron, directeur artistique du festival, a décidé de rendre hommage au réalisateur Shin Sang-ok. Ce cinéaste n’ayant été que trop peu honoré en France (au festival de la Rochelle en 1994 et au festival Lumière de Lyon en 2009) et jamais pour la totalité de son œuvre.

Producteur et réalisateur prolifique (300 films produits et/ou réalisés), la carrière de Shin Sang-ok est indissociable de l’histoire de son pays. Dans les années 1950, juste après l’occupation japonaise et la guerre de Corée, il commence à travailler et réalise rapidement ses grands succès : Les Fleurs de l’enfer (1958), Yonsang Gun (1961) et Le locataire et ma mère (1961) notamment. Shin Sang-ok est alors enlevé sur ordre du régime de Pyongyang comme sa première épouse, l’emblématique actrice Choi Eun-hee. Il tourne en Corée du Nord sept films entre 1978 et 1986, avant de profiter d’un voyage de Berlin à Vienne pour se réfugier à l’ambassade des États-Unis et y demander l’asile politique.

Cette anecdote ne doit cependant pas dissimuler la réalité d’une œuvre essentielle à la connaissance du fait cinématographique coréen. Fort d’une reconnaissance internationale, Shin Sang-ok apparaît comme l’un des cinéastes les plus novateurs de sa génération et l’une des figures essentielles de l’histoire du cinéma coréen.

Cette rétrospective brosse le portrait le plus complet de ce grand cinéaste non pas en cherchant l’exhaustivité mais plutôt en faisant émerger les formes typiques et la diversité de son cinéma. Entre mélodrames coréens et films d’actions américains, Shin Sang-ok est pluriel. La richesse de cette créativité sera particulièrement mise en avant lors de cette rétrospective proposée par le Musée Guimet.

▬▬PROGRAMME▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Prince Yeonsan
1961 / 35mm / couleur / 133 minutes
Vendredi 24 novembre à 19h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Romantic Papa
1960 / 35mm / NB / 131 minutes
Samedi 25 novembre à 13h

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Bound by Chastity Rule (The Red Gate, L’arche de la chasteté, Yeollyeomun)
1962 / 35mm / NB / 100 minutes
Samedi 25 novembre à 15h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Evergreen Tree
1961 / 35mm / NB / 110 minutes
Dimanche 26 novembre à 15h

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

My Mother and her guest (L’invité de la chambre d’hôte et ma mère, Saranbang Sonnim-gwa Eomeoni)
1961 / 35mm / NB / 102 minutes
Vendredi 01 décembre à 19h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Yeonsan The tyrant (Pokgun Yeonsan)
1962 / 35mm / NB / 192 minutes
Vendredi 8 décembre à 15h

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

The Flower in Hell (Jiokhwa, Une fleur en enfer)
1958 / 35mm / NB / 86 minutes
Vendredi 8 décembre à 19h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Madame White Snake (Baeksa Buin)
1960 / 35mm / NB / 100 minutes
Samedi 9 décembre à 15h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A Sister’s garden (Jamae-ui Hwawon)
1959 / 35mm / NB / 119 minutes
Dimanche 10 décembre à 15h

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A College Woman’s confession (Eoneu Yeodaesaeng-ui Gobaek)
1958 / 35mm / NB / 100 minutes
Jeudi 14 décembre à 15h

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dongsimcho
1959 / 35mm / NB / 125 minutes
Vendredi 15 décembre à 15h

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le Riz (Rice, Ssal)
1963 / 35mm / NB / 124 minutes
Vendredi 15 décembre à 19h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Eunuque (Eunuch, Naesi)
1968 / 35mm / couleur / 90 minutes
Samedi 16 décembre à 15h30

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Samryong, le muet (Deaf Samryongi, Beongeori Samryong)
1964 / 35mm / NB / 86 minutes
Dimanche 17 décembre à 15h


L’énigme Shin Sang-ok, rétrospective
Du 24 au 17 décembre 2017
Ven. soir, Sam. et Dim. après-midi

En partenariat avec le Festival des 3 Continents de Nantes

Avec le concours du

 

TARIFS FILMS

Film plein tarif

5 €

Film tarif réduit

Détenteur du billet du musée

Membre de la SAMG

4 €

Demandeur d’emploi

– de 26 ans

GRATUIT

Abonnement pour le cycle

30 €

Abonnement pour le cycle (tarif réduit)

20€

Renseignements : auditorium@guimet.fr

Visuel : Shin Sang-ok © Korean Film Archives

Détails

Début :
24 novembre 2017 - 19:30
Fin :
17 décembre 2017 - 17:30
Catégorie d’Évènement: