C’est en Corée que le Bongsan Talchum est pratiqué, le plus souvent lors de fêtes traditionnelles. Et c’est un art qui ne se limite pas à la danse, puisqu’il comprend aussi du théâtre et du mime !

Le Bongsan Talchum met en scène des personnages traditionnels dans des scènes qui font partie du folklore coréen. Des danseurs déguisés et masqués y miment des moments de la vie quotidienne, que ce soit des farces ou des histoires plus farfelues, avec parfois une touche de fantastique. 

Les visages des danseurs sont dissimulés par de grands masques aux couleurs vives et aux traits larges et légèrement tordus. Ils se montrent bien souvent maladroits ou coquins. Le Bongsan Talchum est une danse joyeuse et pleine d’énergie où l’on retrouve aussi des animaux, comme le lion. Certains danseurs y accomplissent des mouvements amples et des sauts au son d’un petit orchestre composé d’instruments à vent et de percussions traditionnels. 

Le Bongsan Talchum est aussi une danse qui fait appel aux spectateurs. Elle a lieu en plein-air, et le public est assis en rond autour de la scène.  Il participe en s’exclamant et fait à son tour progresser l’histoire. Si tu assistes à une représentation de Bongsan Talchum, un des danseurs pourrait même t’inviter sur scène!

Regarde l’extrait d’un spectacle de Bongsan Talchum ici

Nojang, le vieux moine 

Une représentation de Bongsan Talchum fait appel à des personnages et des histoires familiers. Ils dénoncent certains travers de la société, c’est ce que l’on appelle une satire. Parmi eux, Nojang, le vieux moine, est un personnage qui est toujours présent : Il s’agit d’un moine bouddhiste qui a rompu ses vœux et à qui de plus jeunes moines jouent des tours cruels ! 

Nojang est vêtu d’une robe monastique grise et rouge et porte un masque noir parsemé de petites tâches blanches et aux larges yeux jaunes. 

Le savais-tu ?

Aujourd’hui divisée en deux, la Corée possède de nombreuses traditions communes. Le Bongsan Talchum est un art très ancien, originaire de la province de Hwanghae, située dans l’actuelle Corée du Nord, mais aussi célébré en Corée du sud. C’est un un bien culturel classé, ce qui veut dire que les coréens le considèrent comme un art précieux qu’il faut protéger et transmettre.

Crée ton jeu des 7 familles des danses asiatiques durant tout l’été !
Redécouvre le célèbre jeu des 7 familles, adapté à l’univers des différentes danses d’Asie.
Ta mission est très simple : tu dois recomposer le plus de costumes possible pour être le gagnant de la partie !

Chaque famille représente le costume d’une danse d’un pays asiatique.
Tu découvriras durant tout l’été :
• le Bongsan Talchum (Corée)
• le Shishi Odori (Japon)
• le Barong (Indonésie)
• le Cham (Tibet)
• la Danse du Dragon (Chine)
• le Bharatanatyam (Inde)
• l’Apsara (Cambodge)

Télécharge la fiche pédagogique

Comment construire ton jeu

Télécharge les 5 cartes qui constituent l’habit de Nojang et compose ainsi ton jeu des 7 familles des danses d’Asie !

Un atelier réalisé par Lucia Manyari et Cassandre Foata (Studio Michi Michi).