Écran ajouré "jali"

Monde indien
Seconde moitié du 18ème siècle
191 x 1085 cm
Grès rose
Image d'un jali, écran ajouré, provenant d'Inde du Nord.
Légende

Photo (C) RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

_en_alert_title Œuvre exposée actuellement au Musée Guimet - Iéna

Les écrans de pierre ajourée, ou jali, constituent un élément emblématique, et particulièrement séduisant, du décor architectural indien, notamment à l’époque moghole (16ème-19ème siècle).

Insérés dans l’encadrement des fenêtres – afin de faire obstacle à la chaleur tout en laissant passer l’air et la lumière – ou faisant office de cloisons ou de parapets, ces écrans de pierre en claire-voie, indifféremment sculptés dans le marbre blanc ou le grès rouge ou rose, s’ornent traditionnellement d’un décor géométrique ou floral, plus ou moins élaboré.

La frise de colonnettes, sculptées en léger relief sur la partie inférieure de cet écran de grès rose, renouvelle par son originalité  le répertoire d’ordinaire assez convenu et souvent répétitif des jali provenant d’édifices moghols ou rajpouts.

Plus d'œuvres à découvrir