Page d'un album Polier

Monde indien
Fin du 18ème siècle
45,5 x 62 cm
Gouache, or sur papier, papier
Image peinte d'un album décrivant une scène de banquet en Inde
Légende

Photo (C) RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

_en_alert_title Œuvre non exposée actuellement

Une telle page de grand format est emblématique de la production picturale des peintres de l’Awadh, région historique du nord de l’Inde, et compte assurément au nombre des témoignages les plus originaux et les plus séduisants de la peinture indienne dans la seconde moitié du 18ème siècle.

Les somptueux albums (muraqqa’) commandités et illustrés à l’instigation d’Antoine-Louis Polier à la cour des nawabs de Lucknow (Inde du Nord) sont reconnaissables entre tous à leurs marges élégamment ornées d’arabesques végétales et de chatoyants rinceaux fleuris ; leurs spectaculaires peintures sont souvent dominées par de brillantes et subtiles perspectives illusionnistes.

Une probable influence européenne a parfois été invoquée pour expliquer le singulier engouement des peintres de Lucknow pour ces vastes compositions panoramiques à la perspective savante et il est de fait avéré que des peintures et des gravures européennes circulaient abondamment à la cour de Lucknow, apportées par les nombreux Européens qui – tels Antoine-Louis Polier, Jean-Baptiste Gentil, Claude Martin ou Richard Johnson, tous avides et avisés collectionneurs de manuscrits anciens et d’albums de miniatures – s’y étaient établis dans l’espoir de faire de brillantes carrières et de bâtir de rapides fortunes.

Plus d'œuvres à découvrir