Divinité assise en délassement

Afghanistan - Pakistan
7ème siècle
72 x 24 x 22 cm
Terre crue
Légende

Divinité assise en délassement

_en_alert_title Œuvre exposée actuellement au Musée Guimet - Iéna

Cette divinité au très léger sourire, à la grâce suave, vient du monastère bouddhique de Fondukistan dans la vallée du Ghorband, au cœur du massif de l’Hindou-Kouch. 

Le monastère de Fondukistan est fouillé par la Délégation archéologique française en Afghanistan (DAFA) en 1937 à la suite de découvertes fortuites. Une cour au stupa central de dimensions modestes y est dégagée, sur laquelle s’ouvraient des niches au décor prolifique de sculptures de terre crue et de peintures murales.

Chaque ensemble sculpté s’organisait autour d’un groupe ou d’une figure. Cette divinité ou devata, adossée à l’une des parois latérales, et visible de trois quarts dans la position dite "du délassement", désignait de ses mains aux doigts extraordinairement fins, en un geste plein d’abandon, le Bouddha assis au fond de la niche. Une sculpture similaire lui faisant face, aujourd’hui disparue, donnait une certaine symétrie à la composition générale. 

L’élégance de la figure est transcrite par la délicatesse du plissé collant le corps, les détails des ornements – coiffe et colliers – la sophistication des rubans et des boucles de la coiffure, en faisant un chef-d’œuvre d’une grâce intemporelle. Le maniérisme et l’influence indienne font l’originalité du site, dont un trésor monétaire trouvé dans une autre niche a permis de dater les sculptures de la fin du 7ème siècle, dernière période d’éclosion d’un art bouddhique en Afghanistan avant que l’islam ne s’y impose.

Plus d'œuvres à découvrir