Façade de l'installation "Gardiens du temps"
Installations monumentales

Gardiens du Temps

Installations monumentales de
Jiang Qiong Er

Pour ouvrir l’année de la Chine à Guimet, des installations monumentales et spectaculaires investissent les espaces du musée pour une réinterprétation contemporaine et imaginative de symboles culturels et mythologiques chinois.

Avec Gardiens du Temps, Jiang Qiong Er, artiste plasticienne et designer originaire de Shanghai, invitent le public du musée à cheminer à travers cinq espaces emblématiques et réinventés :

Pour "L’Origine", la façade du bâtiment place d’Iéna est entièrement recouverte d’un voile de tulle rouge, qui met le musée Guimet aux couleurs de la Chine et jette une passerelle entre passé et présent. Douze créatures mythiques, inspirées de créatures légendaires chinoises lui donneront vie à toutes les heures de la journée.

Façade de l'installation "Gardiens du temps"

© Frédéric Berthet

Pour "Initiation", les colonnes de la rotonde d’entrée du musée sont parées de rouge dans différentes nuances, chacune porteuse d’une symbolique et d’une résonance poétique chinoises particulières.

La bibliothèque historique du 1er étage est le lieu d’une installation visuelle et sonore, "Douze appels". Les statues en bronze des douze créatures mythiques apparaissant sur la façade sont réunies en un cercle : Authenticité, Fraternité, Inclusion, Paix, Égalité, Bienveillance, Temps, Exploration, Bravoure, Nature,
Sagesse, Liberté.

Gardiens du temps - créatures

Copyright Guo Yi @Studio One+.pic

Sur la terrasse végétalisée, l’installation "Sa voix – La Bravoure" déploie à partir de fin mai 2024 un gigantesque filet au-dessus du toit du musée, sur lequel est brodée la parole poétique collective de soixante femmes chinoises, en utilisant une nouvelle "écriture féminine" inspirée du nu shu. Remontant à des temps immémoriaux, le nu shu est le seul système d’écriture au monde créé et utilisé exclusivement par des femmes.

Le parcours trouve son accomplissement dans la rotonde du 4e étage pour "Introspection". Ceint d’une résille odorante de 5000 briques de thé pu-erh, le dôme accueillera en son centre des pierres disposées en un jardin minéral.

Le dôme deviendra, tout au long de l'année, un espace de méditation mais aussi de création en communion avec le temps au rythme des saisons à travers des cérémonies du thé et de l'encens, de la musique et de l’opéra chinois, des lectures de poèmes et des rencontres.

Installation Gardien du temps - Dôme

Droits réservés

Artiste multidisciplinaire, mêlant création artistique et design, Jiang Qiong Er est née à Shanghai. Diplômée de l’université de Tongji en art et design, son goût pour la culture française l’amène à venir étudier à Paris à l’École nationale des arts décoratifs. Elle fonde avec Hermès la maison Shang Xia, dédiée à la création d’objets remettant en valeur les savoir-faire artisanaux asiatiques à travers un design contemporain. Elle mène en parallèle une féconde activité d’artiste plasticienne. Puisant son inspiration dans la culture et les traditions artistiques millénaires de la Chine, qu’elle réinterprète à travers un prisme résolument avant-gardiste, elle bâtit une œuvre qui transcende les frontières culturelles. Ses créations font partie des collections permanentes de musées prestigieux tels que le British Museum, le Victoria & Albert Museum ou le musée des Arts décoratifs.

Le podcast de l'exposition : Jiang Qiong Er vous invite à découvrir "Gardiens du Temps".

Laissez-vous guider par l’artiste à travers les cinq installations monumentales imaginées spécialement pour le musée, de la façade jusqu'à la rotonde du 4ème étage.

Lors de votre visite, guettez les pastilles sonores et scannez les codes QR.

Une réalisation Studio Nova avec le musée Guimet.

  • Logo de la Tianyi Foundation
  • Logo Qiong Er Kiang Studio
Partenaires médias gardiens du temps
Logos année guimet chine 2024 et année du tourisme france chine
Image de couverture © Frédéric Berthet

Les autres expositions