Chargement Évènements

« Tous les évènements

26 octobre 2022 - 11:00,06 février 2023 - 18:00

Dans  le cadre de la saison afghane du MNAAG

À l’occasion du centenaire de la Délégation archéologique française en Afghanistan (DAFA), le MNAAG présente une vaste exposition consacrée à ce siècle de découvertes et de relations avec l’Afghanistan. Grâce aux partages  des objets issus des fouilles, se sont ainsi constituées à Paris les collections afghanes les plus belles d’Occident. L’exposition offre au public un panorama des nombreuses recherches menées tout en soulignant l’importance du patrimoine archéologique et des collections muséales, mais aussi du patrimoine bâti de ce pays sur lequel pèse toujours une menace latente depuis le retour au pouvoir des Taliban le 15 août 2021.

La création de la DAFA en 1922 a initié les premières recherches archéologiques dans un jeune État indépendant, alors en quête de modernité. Pendant les années 1945-1982, la volonté afghane en matière de maîtrise de son patrimoine et de son identité nationale permet une installation en permanence de la DAFA à Kaboul. La période de conflits de 1979 à 2001 est marquée par l’arrêt des recherches archéologiques sur le terrain, le départ de la DAFA de Kaboul en 1982, les pillages et la destruction du musée de Kaboul. À partir de 2003, les recherches reprennent, avec la réouverture de la DAFA à Kaboul et le retour ponctuel d’autres missions archéologiques étrangères.

Bodhisattva Afghanistan, monastère de Fondukistan, fin du 7e siècle Paris, MNAAG, fouilles de la DAFA, mission Jean Carl (1937), MG 18959 © MNAAG, Paris (Dist. RMN-Grand Palais) / Thierry Ollivier

Au-delà de l’évocation des œuvres de Kaboul qui n’ont pu venir, ou de l’exploration des collections du MNAAG et des riches archives déposées par la DAFA au musée, c’est aussi un prolongement de l’histoire afghane qui est envisagé, celui de la recherche archéologique sous la houlette de nouveaux partenaires et grâce aux nouvelles technologies appliquées à l’archéologie. L’exposition permet également de revenir sur les conditions de l’émergence de l’Afghanistan sur la toile de fond du « Great Game » et dans un Moyen-Orient en pleine mutation au lendemain de la première guerre mondiale. La formation des services patrimoniaux afghans, la diversification des champs de recherches impulsée par le développement des missions étrangères, les questions liées à la conservation et la restauration des œuvres, la préservation des sites archéologiques et l’évolution de la documentation archéologique sont autant de fils conducteurs de l’exposition, qui est enrichie de prêts de divers musées européens. Honorant un pays perçu comme mythique et insaisissable, elle est aussi traversée par les fantômes des grandes figures de l’archéologie. Cette histoire profondément humaine s’enrichit, au long du parcours, de vues 3D de sites archéologiques majeurs désormais presque interdits, transportant le visiteur au cœur de cette terre de légendes.

Fouille du temple aux niches indentées Afghanistan, Aï Khanoum, Photographie mission Paul Bernard, 1968-1973 MNAAG, archives photographiques, Akh 7336 © MNAAG, Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image musée Guimet

Deux films sont projetés dans le cadre de l’exposition, réalisés pour l’occasion grâce au soutien de la Fondation ALIPH, portant sur le minaret de Jam – tour du 12e siècle inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco – et sur le site de Mes Aynak – cité minière aux nombreux monastères bouddhiques du 3e au 8e siècle.

Dans le cadre de la saison afghane, le MNAAG présente également, du 26 octobre 2022 au 6 février 2023, l’exposition Sur le fil, création textile des femmes afghanes.

Commissaires
Nicolas Engel, conservateur des collections Afghanistan – Pakistan, MNAAG
Sophie Makariou, commissaire générale, conservatrice générale du patrimoine

Le catalogue de l’exposition
Afghanistan, ombres et légendes. Un siècle de recherches archéologiques, sous la direction de Nicolas Engel, coédition MNAAG / Lienart éditions
264 pages, 39 €, parution en librairie le 13/10/22

Tarif unique
Collections permanentes et expositions temporaires : 11,50€ (plein), 8,50€ (réduit).
Seconde visite gratuite dans les 14 jours qui suivent la date d’achat du billet.


Avec le soutien de

 

Image : Bouddha de 55 mètres, Afghanistan, Bamiyan (détail); photographie André Godard, 1923 © MNAAG, Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image musée Guimet

 

Détails

Début :
26 octobre - 11:00
Fin :
06 février 2023 - 18:00
Catégorie d’évènement: