Bodhisattva Maitreya

Afghanistan - Pakistan
4ème-5ème siècle, art du Gandhara
55 x 34 x 19 cm
Stuc
Sculpture du bodhisattva Maitreya
Légende

Bodhisattva Maitreya

_en_alert_title Œuvre exposée actuellement au Musée Guimet - Iéna

Cette œuvre est l’une des pièces mythiques de la collection d’André Malraux qui se fit photographier à ses côtés, dans les années 1930, auréolé déjà de sa gloire d’écrivain.

Dans les religions asiatiques, la conception du temps est cyclique. Le Bouddha historique, Shakyamuni, fut ainsi précédé par des bouddhas du passé et devrait être suivi par Maitreya, le bouddha à venir. En tant que bodhisattva (futur Éveillé) richement vêtu et paré, c’est ce dernier que l’on peut sans doute reconnaître ici à son attribut caractéristique : le petit vase à eau tenu dans la main gauche. Cette œuvre appartenait vraisemblablement à une composition plus ample dans laquelle un Bouddha était entouré par deux bodhisattvas : Maitreya, à sa droite, et Avalokiteshvara (le bodhisattva de la compassion) à sa gauche.

Datée des 4ème-5ème siècles, cette pièce est représentative de la période qui voit l’épanouissement d’un art du modelage en stuc, tendant à remplacer au Gandhara l’art de la sculpture en schiste. Elle est en effet postérieure aux grands souverains kouchans (1er-3ème siècle) et accompagnerait l’essor du bouddhisme dit du "Grand Véhicule" ou Mahayana, qui donne une place plus importante aux diverses figures des bodhisattvas. La pièce, comme l’écrit Malraux, témoigne du rare moment où le bouddhisme, loin de dédaigner le monde, en exalte la beauté.

Don de la Société des Amis du Musée Guimet

Plus d'œuvres à découvrir