C’est au cœur du jardin de l’hôtel d’Heidelbach, dans un pavillon réalisé par les meilleurs artistes et charpentiers japonais, que se déroulent les cérémonies du thé du MNAAG. Elles offrent un moment privilégié pour goûter un des aspects les plus raffinés de l’art de vivre du Japon ; elles permettent aussi de comprendre l’importance que les Japonais attachent à la communion avec la nature et à la qualité des relations de personne à personne.

CEREMONIES DU THE 
Ecole Omotesenke – COMPLET
Jeudis 9 et 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 à 14h, 15h et 16h

Ecole Urasenke – COMPLET
Vendredis 17 mai et 28 juin 2019 à 14h, 14h30 et 15h / Samedis 18 mai et 6 juillet 2019 à 10h, 10h30 et 11h

Informations pratiques
Durée : 1h
Tarifs : 15 €
Lieu : Hôtel d’Heidelbach (19 avenue d’Iéna 75116 Paris)
Réservation obligatoire : resa@guimet.fr ou 01 56 52 53 45

Chaque invitation à la cérémonie du thé dure environ 1 heure. Elle comprend l’accueil par le maître de thé, la cérémonie proprement dite dans le pavillon et la présentation d’un bref documentaire dédié à l’art du thé.

Nb : Il est recommandé d’apporter une paire de chaussettes blanches pour entrer dans le pavillon et d’être habillé de vêtements amples pour être assis confortablement à genoux ou en tailleur.

VISITES GUIDÉES AUTOUR DU THÉ

Avec Sylvie Ahmadian

L’hôtel d’Heidelbach accueille désormais des objets de thé, chinois et japonais, une création contemporaine invitant à une nouvelle expérience du partage et bien-sûr, son pavillon de thé installé dans un nouvel écrin. Un parcours pour redécouvrir ces éléments essentiels, les valeurs et l’esthétique qui s’y rattachent.

Informations pratiques
Dates : Samedis 25 mai et 29 juin à 11h et samedi 6 juillet à 15h
Durée : 1h
Tarifs : 5€/4€
Lieu : Hôtel d’Heidelbach (19 avenue d’Iéna 75116 Paris)
Réservation obligatoire : resa@guimet.fr ou 01 56 52 53 45

CONFÉRENCE L’ESPACE D’UN THÉ – JARDINS ET PAVILLONS DE THÉ JAPONAIS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

Avec Jean-Sébastien Cluzel et Nishida Masatsugu

Les jardins et pavillons de thé japonais classés trésors nationaux caractérisent communément l’espace traditionnel du thé. Ces modèles nippons sont loin des espaces de thé installés en France entre la fin du XIXe s. et le début du XXIe s. : le premier pavillon de thé, Midori-no-Sato, rapporté du Japon par Hugues Krafft en 1886, ceux rapportés en 1897 par Albert Kahn, banquier philanthrope amoureux de l’archipel, mais aussi celui du musée Guimet, installé dans le jardin de l’hôtel Heidelbach en 2000. A partir de ces exemples, croisant époques, styles et écoles, mais aussi cultures japonaises et françaises, Jean-Sébastien Cluzel et Nishida Masatsugu discuteront des différentes matérialisations de l’espace du thé.

Architecte et historien de l’architecture, Nishida Masatsugu est professeur au Kyoto Institute of Technology où il enseigne l’histoire de l’architecture et l’archéologie du bâti. Spécialiste d’architecture comparée, il est codirecteur de l’édition d’un dictionnaire intitulé Vocabulaire de la spatialité japonaise et coauteur de Hokusai – Le vieux fou d’architecture. Ses travaux sur l’architecture cistercienne ont été récompensés par le prix de la Society of Architectural Historians of Japan.

Archéologue et architecte, Jean-Sébastien Cluzel enseigne l’histoire de l’art et l’archéologie de l’Extrême-Orient à l’Université Paris-Sorbonne. Spécialiste d’histoire de l’architecture au Japon, il s’est notamment occupé de la restauration des fabriques japonaises du jardin Albert-Kahn. On retient parmi ses ouvrages : Architecture éternelle du Japon – De l’histoire aux mythes ; Hokusai – Le vieux fou d’architecture ; Le sanctuaire d’Ise, Récit de la 62e reconstruction ; Le Japonisme architectural en France 1550-1930.

Informations pratiques
Dates : Samedi 22 juin 2019
Horaire : 15h
Durée : 1h30
Tarifs : Gratuit
Lieu : Hôtel d’Heidelbach (19 avenue d’Iéna 75116 Paris)
Réservation obligatoire : resa@guimet.fr ou 01 56 52 53 45