Entrées par Super User

De l’Inde au Japon, 10 ans d’acquisitions au musée Guimet

Les dix années 1996 – 2006 ont été particulièrement riches dans le domaine des nouvelles acquisitions. L’exposition parcours organisée au sein des collections permanentes du musée Guimet met l’accent sur l’exceptionnel enrichissement, tant qualitatif que quantitatif, dont a bénéficié le musée pendant cette période.

Une sélection de plus de deux cents œuvres de l’Inde au Japon, est proposée dans un parcours original mis en exergue par une signalétique spécifique dédiée à l’évènement. Une manifestation culturelle à grande échelle qui rend hommage aux donateurs et à leur très grande générosité.

Histoire du lieu

INFORMATION : Le jardin de l’hôtel d’Heidelbach est fermé afin d’en restaurer les structures et d’assurer le renouveau de la végétation. La construction de l’hôtel En 1913, l’architecte René Sergent (1865-1927), architecte très prisé de la haute bourgeoisie parisienne, se voit confier la construction d’un hôtel particulier dans le style du 18e siècle sur l’avenue d’Iéna. […]

Informations pratiques

INFO ! L’hôtel d’Heidelbach est fermé pour travaux jusqu’au mois de juin 2017.Le jardin de l’hôtel d’Heidelbach restera aussi fermé afin d’en restaurer les structures et assurer le renouveau de la végétation.Rendez-vous est donné à tous pour se retrouver en 2017 pour un nouveau jardin japonais autour du Pavillon de thé. ADRESSE Galeries du Panthéon […]

Histoire du département des archives sonores

La section musicale du musée naquit officiellement en 1933, sous l’impulsion de M. Philippe Stern, alors conservateur adjoint du musée. Conscient de l’inéluctable processus d’acculturation dans lequel étaient déjà engagées quelques-unes des plus anciennes traditions musicales asiatiques, Philippe Stern décida d’en préserver la fragile existence au sein d’une sonothèque qu’il créa tout spécialement à cet effet. Unique en son genre, le fonds d’archives sonores de la section musicale fait état d’environ 1800 disques 78t., d’un millier de microsillons et de 500 bandes magnétiques d’enregistrements originaux recueillis dès les années 50, lors de diverses missions ethnographiques.

Verseuse à alcool de type he

Ces récipients à trois pieds mammaires et sommet fermé qui leur vaut le nom de fengding he sont probablement issus de prototypes néolithiques en céramique qui évoquent à leur tour des modèles en métal, martelés et rivetés mais dont il ne subsiste aucun témoin. Les exemplaires de bronze sont généralement dotés d’un haut bec verseur […]

Oreiller en forme de tigre couché

Comme en d’autres pays, l’oreiller en Chine est un objet conçu pour soutenir la nuque des dormeurs. Objet de confort tout autant que protection contre les esprits malveillants de la nuit, il a une forme de coussin plus ou moins franchement rectangulaire dont la face supérieure, en plan incliné, présente une bordure avant légèrement concave. […]

Agrafe courte en forme de luth

L’agrafe chinoise, plus ou moins longue et bombée, est toujours dotée d’un crochet à tête d’animal, dragon ou équidé, et au dos, d’un bouton circulaire relié au corps de l’agrafe par une tige solide. Un passant fixé d’un côté du vêtement recevait le crochet tandis que le bouton était passé dans une ouverture pratiquée à […]

Cédrat dit « main-de-Bouddha »

Taillée dans un rognon de néphrite particulièrement gros, ce morceau de jade est calqué sur le fruit réel, le cédrat (citrus medica var. sarcodactylis) dont la peau épaisse et digitée sert dans des préparations médicinales ou de confiserie bien que du fruit frais émane déjà un puissant parfum. Il en reproduit très précisément les formes […]

Bloc sculpté en forme de paysage de montagne, shanzi

A l’époque Ming, les livres imprimés et encyclopédies offrent un remarquable choix de modèles picturaux ou bien de reproductions d’objets d’autrefois. Les artistes y puisent largement mais, s’ils sont nombreux à satisfaire au goût de l’antique qui connaît un exceptionnel regain dans la haute société, certains s’affranchissent de cette mode et leurs productions, purement esthétisantes, […]

Bouteille hu pour les boissons fermentées

Ce hu provient de quelques tombes princières situées près du village de Liyu, aujourd’hui Hunyuan, dans le Shanxi nord. Mis au jour fortuitement après une violente pluie d’orage en 1929, le site fut d’abord considéré comme une cache, un « trésor » mais on sait dorénavant que ce lieu abrita les dernières demeures de quelques roitelets du […]

Jarre funéraire, hunping

Imposante jarre couverte d’une superstructure en forme de palais à plusieurs étages (un paradis d’immortels ?) à destination funéraire mais dont la fonction, en dépit des nombreuses recherches qui lui ont été consacrée, reste incertaine. Issue d’un prototypeà cinq jarres reliées entre elles, wuliang guan, des figurines appliquées puis, des architectures, contribueront à lui donner plus […]

Zébu debout

L’animal d’un réalisme saisissant est fermement campé sur une terrasse rectangulaire. Le corps tout entier est fait d’une terre dense à glaçure ivoire sur laquelle se détachent les taches brun vert du pelage obtenues à l’oxyde de cuivre. Les coulures qui en ont résulté, laissées s’écouler sans contrainte, paradoxalement en augmentent encore le naturel. Saisi […]

Zhenmu shou, monstre gardien de tombe

Comportant également une grande figurine funéraire humaine et un second protecteur à andouillers, le don de M.Horiuchi est un clair témoignage du nouvel espoir offert aux défunts dans le puissant royaume deen Chine du centre (en gros l’actuelle province du Sichuan) de jouir d’un devenir individuel dans l’au-delà. En effet, la rupture du système d’affiliation […]

Joueur de cithare qin

Cette figurine funéraire aux lignes très épurées représente un joueur de qin. Cet instrument à cordes avec une table d’harmonie ronde comme le ciel et une base plate comme la terre, inventé, nous dit la légende, par l’un des Trois Augustes, est un reflet de l’univers. Ses cordes pincées avec art peuvent en révéler la […]

Miroir aux douze signes du zodiaque et quatre animaux

Le miroir de grande taille appartient à la catégorie dite “argentée” , une qualité obtenue grâce à un apport particulièrement sensible d’étain dans la composition de l’alliage. Le bouton de préhension central écrase un animal fantastique dont on aperçoit la tête, les quatre membres et la queue. Le deuxième champ central est divisé en quadrants […]

Buddha debout

Leest représenté debout, jambes légèrement écartées, et selon une caractéristique de cette période, la disparition du corps sous la samghati (manteau monastique) est totale, néanmoins d’autres images contemporaines portent, elles, attention au volume plastique. Le visage sinisé aux joues pleines et aux arcades sourcilières jointes se démarque de la morphologie gandhârienne de l’époque précédente. Malgré […]

Qazaq présentant des chevaux à l’empereur

Cette peinture relate la présentation des chevaux par les envoyés de Qazaq, populations de l’Ouest, comme tribut à l’empereur Qianlong en signe d’allégeance au régime mandchou. Le monarque, dont le visage impassible est traité avec la précision d’une miniature, est assis sur une terrasse devant un paravent, entouré d’une assemblée restreinte. La mise en scène […]

« Première ode à la Falaise rouge »

Cette oeuvre est un exercice de style réalisé lors d’une réunion entre amis, ainsi que le rapporte le long colophon autographe. Elle s’inscrit dans la grande tradition calligraphique desdu Nord (960-1127) que l’artiste, Shen Zhou, s’était fixé comme référence presque exclusive. Il admirait tout particulièrement Huang Tingjian (1045-1105), poète, calligraphe critique d’art, et ami du […]

Monts Jingting en automne

Ce rouleau, fidèle à la perspective traditionnelle chinoise rendue en étagements de plans successifs, présente un paysage de massifs rocheux boisés, au centre, une cascade se jette dans un cours d’eau. Noyé dans l’abondance des frondaisons, un homme près d’un pavillon contemple le spectacle. Dans un colophon le peintre relate les circonstances de la création : […]

Feuilles de bambous

Cette peinture en rouleau vertical montre la cime d’un bosquet de bambous rendu à l’encre monochrome occupant l’espace sur toute la hauteur, selon un réseau savamment gradué. Les feuilles proches sont traitées à l’encre épaisse, les plus éloignées à l’encre claire, suggérant un effet de brume. Végétal symbolique, la ressemblance graphique des feuilles et des […]

Statue du luohan Tâmrabhadra

Le terme luohan (sanskrit arhat) qualifie les disciples directs du Buddha, parvenus en Nirvâna, et l’idéal de la quête bouddhique. Cette statue du méditant hiératique au chapelet d’une rare qualité, traduit la quiétude particulière de la concentration, faite de vigilance et de détermination. Par la monumentalité et l’équilibre de la figure, la vérité plastique du […]

Cheval debout mingqi (substitut funéraire)

Le corps bien campé sur des jambes solides, l’oeil à la paupière très marquée, les mâchoires géométriques, les naseaux ouverts, sont des éléments qui confèrent à cet animal une allure extraordinairement expressive. La sinuosité de sa morphologie est accentuée de façon délibérée et sans ruptures, comme le tracé d’un pinceau. Cette oeuvre pleine d’esprit et […]

Dame au chignon mingqi (substitut funéraire)

Cette dame de cour appartient à une phase stylistique caractéristique de l’apogée de la dynastie des(618-907) et possède une polychromie dans un état de conservation exceptionnel. Son ample silhouette est enveloppée par une longue jupe imprimée de motifs floraux sur un fond bleu sombre, attachée très haut sous la poitrine, et un gilet à col […]

Plaque au dragon

Cette grande plaque en néphrite vert, comportant quelques traces de dépôt d’enfouissement et légèrement calcifiée par endroits, représente un dragon tête retournée. La large courbe en « U » de son corps sinueux occupe le centre du motif en silhouette. Tout en courbes et contre courbes, le dessin est puissant et d’une symétrie savamment orchestrée. Une simple […]

Tumulus du premier empereur Qin Shi Huang

L’importance de ce site, où plus tard seront mis au jour en 1974 une armée en terre cuite de plus de six mille guerriers sur la tombe du premier empereur Qin Shi Huang (221-210 avant notre ère), n’avait pas échappé à la sagacité de la mission Segalen qui, dès le 16 février 1914, entreprit un […]

Vase à vin hu

Cette bouteille piriforme au galbe élancé est en bronze doré et son décor argenté s’organise en trois registres horizontaux figurant des montagnes et des nuées, symboles du monde mythique des immortels dont on imaginait qu’ils résidaient en des îles lointaines et montagneuses et parcouraient en volant les vastes étendues du ciel. Ce thème est fréquent […]

Chameau bâté et son chamelier

La fourrure caractéristique de ce chameau deest traitée selon une convention hyperréaliste qui apparaît vers le VIe siècle. Les figurines funéraires de chameau se multiplient en Chine à partir de l’époque desdu Nord pour atteindre leur apogée à l’époqueet leur nombre est considérable. Celles qui les représentent à la fois chargés et montés sont en […]

Vase « Mille Fleurs »

Le décor de ce vase « Mille Fleurs » juxtapose des centaines de chrysanthèmes, corolles, pivoines, lis, volubilis, roses, lotus, magnolias. Les caractéristiques exactes de ces fleurs, mais aussi le volume marqué par des couleurs légèrement ombrées, sont rendus avec un sens aigu de l’observation, en une prouesse de combinaison d’émaux vifs produisant des jeux impressionnistes sans […]

Coupe à anses en forme de dragon

Cette pièce très importante constitue un témoignage de la sculpture des Ming. Il s’agit d’une coupe circulaire montée sur un petit pied bas. Le jade blanc translucide et veiné confère sa sensualité à un décor composé de deux dragons zhi affrontés qui forment les anses. Gueules et pattes sont agrippées au rebord tandis que les […]

Armoire

Cette armoire faisait partie à l’origine d’une paire, et était surmontée d’un coffre pour ranger les coiffures. L’aspect monumental du meuble complet, qui dépasse 3 m de haut, s’explique par les proportions des salles des palais. Son décor, montre des dragons, symboles impériaux, surgissant tels des apparitions dans une sorte de miroir magique. Les faciès […]

Vase meiping

Cette bouteille constitue un témoignage intéressant et rare de la céramique des Yuan, il n’existe effectivement que deux autres pièces semblables, dont une au palais impérial de Pékin. Le galbe épuré à l’épaule généreuse, au pied étroit, et son revêtement uni sont fidèles aux critères esthétiques traditionnels des(960-1279). Un dragon appliqué à l’engobe finement rehaussé […]

Coupe polylobée

Le corps godronné de cette pièce à la forme élégante que renforce la perfection de sa matière, repose sur un pied cylindrique. Sa morphologie participe de l’introduction duen Chine, qui s’accompagne d’une recrudescence d’influences étrangères telles que le lotus, symbole de pureté, dont un large éventail de motifs ornementaux et de formes dérive. Ici, les […]

Aiguière

Cette aiguière à panse globulaire et haut à col cannelé porte un important décor floral incisé sous une couverte bleu-vert. Ces incisions caractéristiques des céladons des fours deau début dessont profondes. Sur ce type de céramique, elles peuvent atteindre jusqu’à 5mm de profondeur, permettant des contrastes heureux entre les zones sombres créées par l’agglomération de […]

Coffret d’argent

Ce coffret cubique monté sur un pied à fruit léger et surmonté d’un couvercle à pans coupés, évoque l’esthétique des(618-907), et en particulier la série des reliquaires bouddhiques du temple Famen. Cette influence se retrouve également dans le choix du répertoire iconographique tel que les quatre créatures en repoussé mi-humaines mi-animales, les kalavinka (musiciennes ou […]

Support de tambour en forme de daim

Ce daim au repos, pattes repliées le long du corps, avec sa tête ovoïde redressée et son mufle semblant humer l’air est d’un grand naturalisme. Il est constitué de trois éléments en bois laqués surmontés d’une paire d’andouillers fossilisés portant des traces de polychromie. Un disque plat servant de tambour est fixé sur le flanc […]

Liding (vase sacrificiel)

Ce récipient funéraire liding est composé de la juxtaposition de trois têtes ovines, soutenue chacune par un pied. La forme de la pièce elle-même résulte de l’enroulement des six cornes, et sa puissante architecture tient à l’extrême tension des têtes qui investissent la troisième dimension. Le bélier, animal à aura magique, est couramment sacrifié à […]

Zun Camondo (récipient à alcool)

Ce monumental éléphant dressé sur ses quatre pattes, trompe relevée, est en fait un récipient. L’intérieur est vide et pouvait être rempli par une ouverture carrée pratiquée sur le dos, et dont le couvercle a aujourd’hui disparu. Ses flancs portent un décor de taotie étendu en bas relief rubané sur fond tapissant de leiwen. Ces […]