Nous sommes heureux de vous accueillir à nouveau à compter du mercredi 19 mai au musée, sur notre terrasse panoramique, et à l’hôtel d’Heidelbach, dont le jardin sera exceptionnellement accessible au public.

Dès notre réouverture, vous pourrez découvrir  “Marc Riboud- Histoires possibles” première rétrospective consacrée au photographe mythique de l’agence Magnum, “Simplicité japonaise”, mise en lumière de l’art mingei, et “Des images et des hommes, Bamiyan, 20 ans après”, une exposition exceptionnelle autour de la destruction des deux bouddhas monumentaux par les Talibans en Afghanistan*.

Vous pourrez également voyager à travers nos cartes blanches à Daniel Arsham, Reena Saini Kallat et Remen Chopra, et poser un regard neuf sur des espaces renouvelés et réaménagés, notamment les salles dédiées à la Chine ancienne et à l’Inde. 

Avec une vue imprenable sur la Tour Eiffel, la terrasse ensoleillée du MNAAG sera de nouveau accessible au public. Conçue dans une architecture qui évoque le pont des grands paquebots transatlantiques, elle est agrémentée de végétaux et d’essences colorées : rose de Damas, glycines de Chine, arbres de Judée, plante grimpantes… une véritable collection végétale à contempler le temps d’une pause.

Pour l’heure, notre public parisien peut assister à la transformation des fenêtres du musée sur notre façade de l’avenue d’Iéna, où une campagne d’habillage avec les œuvres phares du MNAAG est actuellement en cours.

Retrouvez-nous en ligne, sur Facebook, Twitter, et Instagram, et explorez le musée de l’intérieur grâce à la série “Guimet Undeground” sur YouTube.

Nous vous remercions chaleureusement de votre soutien.

*Billetterie en ligne et conditions de visite disponibles début mai.  

Pour rester au plus près des actualités du musée et être informé(es) de la réouverture prochaine de la billetterie, inscrivez-vous ici à notre lettre d’information.