Les collections de peinture chinoise du musée Guimet abritent un ensemble exceptionnel de rouleaux, commandes impériales destinées à célébrer des événements marquants du règne de trois grands souverains Qing, Kangxi (1662-1723), Yongzheng (1723-1736) et Qianlong (1736-1796). L’originalité du propos, de l’exposition dont rend compte le catalogue est de situer cette peinture de commande dans le contexte plus général de l’histoire de la  » grande peinture  » chinoise ainsi que des arts décoratifs héritiers de la tradition picturale, grâce à la confrontation de l’ensemble des neuf rouleaux du musée Guimet, présentés pour la première fois dans leur intégralité, avec plus d’une centaine d’œuvres Ming et Qing : rouleaux monochromes et feuilles d’album, peinture sur éventails, estampes, porcelaines, albums de sceaux impériaux, ouvrages traitant des questions de perspective. Dans les rouleaux impériaux, le lecteur découvrira, avec la délectation que procurent les miniatures médiévales occidentales, une peinture aux couleurs vives, dans laquelle abondent les détails pittoresques. Relevant d’une tradition profondément chinoise, cette peinture a exercé en son temps une réelle force d’attraction sur des artistes occidentaux appelés à collaborer à plusieurs des commandes impériales, tel le peintre jésuite Castiglione. Des témoignages de son travail avec des artistes chinois servent eh particulier de point de référence dans la comparaison entre deux traditions passionnantes du fait même de leur éloignement : la tradition chinoise et la tradition européenne.

Auteurs :
Collectif d’auteurs

MNAAG / Réunion des musées nationaux – Grand palais – 2006
Broché – 280×220 mm – 237 pages
Français
45 €
ISBN : 978-2-71-18506-48