Sous la direction de :
Pierre Baptiste, conservateur en chef, musée national des arts asiatiques – Guimet

Dans le Vietnam traditionnel, le dragon occupe une place privilégiée au sein du bestiaire des animaux fabuleux. Tout à la fois terrifiante et suspicieuse, cette fascinante chimère manifeste le caractère dynamique de son rôle protecteur et bienfaisant par un aspect à la fois gesticulant et animé dont les artistes vietnamiens ont, durant des siècles, décrit les méandres. Centrés sur cette figure dont les représentations sont bientôt associées au bouddhisme comme à l’image du souverain, l’exposition et le catalogue qui l’accompagne évoquent une histoire millénaire, de l’âge du Bronze – milieu du premier millénaire avant notre ère – au crépuscule de la dernière dynastie royale des Nguyên (1802-1945), en réunissant une sélection inédite d’œuvres conservées au musée national d’Histoire du Vietnam de Hanoi et au musée national des arts asiatiques – Guimet.
Un ensemble remarquable qui permet d’évoquer les développements d’une iconographie très vite associée à la personne royale et à son prestige.

Auteurs :
Pierre Baptiste, conservateur en chef, musée national des arts asiatiques – Guimet
Nguyen Dinh Chien, ancien vice-directeur du musée national d’Histoire du Vietnam
Phan Thanh Hai, directeur du Centre pour la conservation des monuments de Huê
Phan Huy Lé, président de l’association des sciences historiques du Vietnam
Tông Trung Tin, directeur de l’Institut des études archéologiques, président de la Société des études archéologiques du Vietnam

Traduction :
Cao Thi-Liên

MNAAG / Snoeck – 2014
Broché avec rabats – 240×280 mm – 192 pages – 120 illustrations
Français
30 €
ISBN : 978-9-46-16116-80