Le livre a toujours eu une place essentielle au sein du musée qui est doté, dès son ouverture, d’une bibliothèque aujourd’hui classée Monument historique. Dans le prolongement de ce geste, des lectures, coordonnées artistiquement par Brice Hillairet, sont données par des comédiens dans le salon Pelliot de l’hôtel d’Heidelbach, chaque dernier vendredi du mois.

Soleil Couchant d’Osamu Dazai

Chronique de la fin d’un monde, portrait des « victimes d’une période de transition morale » : celui d’une mère ruinée et exilée à la campagne, de sa fille mobilisée devenue simple paysanne désirant ardemment un enfant et celui d’un fils drogué revenu désabusé de la conscription.

Dans le Japon de l’après Seconde Guerre mondiale qui voit l’aristocratie déchoir, Osamu Dazai 太宰 治(1909-1948) s’impose comme l’un des plus grands écrivains de son pays.

Le texte sera lu par Anne Kessler, sociétaire de la Comédie Française.

Pour prolonger la lecture et appréhender davantage les considérables bouleversements sociétaux ayant suivis la fin de la seconde guerre mondiale, Michael Lucken, directeur du Centre d’Études Japonaises et auteur notamment de Japon, l’Archipel du sens, animera la rencontre qui se déroulera de 14 à 15h.

▬▬INFORMATIONS PRATIQUES▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Lecture de « Soleil Couchant » (斜陽 Shayō) d’Osamu Dazai
Vendredi 23 février 2018
13h – Hôtel d’Heidelbach, 19 avenue d’Iéna
Tarif : 5/4€
Acquisition des places avant 12h55 au 6 place d’Iéna
Réservations : lectures@guimet.fr