Danse mohiniattam (Inde du sud-ouest)

Accompagnée par Rikesh (violon), M.S. Sukhi (mridangam), et Murali Parthasarathy (chant)

Le mohiniattam s’enracine dans la tradition des danses de temple du Kerala. Caractérisée par l’ampleur et la souplesse des mouvements et la grâce de l’expression, cette « danse de l’enchanteresse » tire son origine de la mythologie hindoue : le dieu Vishnou aurait pris à plusieurs reprises l’apparence séductrice de Mohini pour vaincre les démons.
Deepa Chakravarthy, formée d’abord au bharatanatyam, s’est prise d’une passion singulière pour le mohiniattam, danse presque exclusivement féminine. Disciple de Gopika Varma et Neena Prasad, elle se produit désormais sur les scènes internationales, y apportant fraîcheur, sensibilité et virtuosité, saluée tant comme danseuse que comme chorégraphe.

Photo (c) Studio Avey