Documentaire de Seung Chang-baik, 2003, 50’

Avant d’avoir son propre alphabet, la Corée du Sud utilisait les idéogrammes chinois. Ces idéogrammes étaient difficiles à apprendre, surtout pour les personnes de statut social peu élevé. En effet, la Corée du Sud faisait alors face à un fort taux d’illettrisme, puisque seules l’aristocratie et l’administration avaient assez d’éducation pour apprendre le Hanja. Le roi Sejong, au pouvoir dès 1418, décida alors de créer un nouveau système d’écriture, accessible à tous. Après dix années de recherches, il créa un alphabet selon la phonologie : le Hangeul.