Sarod et tabla

Virtuose du sarod et étoile montante de la world music, Soumik Datta est emblématique de la nouvelle génération du mouvement asian underground initié dans les années 1990 par Talvin Singh ou Nitin Sawhney. La fusion est un monde familier dans lequel il navigue avec intelligence. Et parmi ses points communs avec son amie de longue date Anoushka Shankar, ce postulat : sortir l’instrument indien de son territoire traditionnel. Tous les mediums sont bons pour explorer de nouvelles associations, marquer son temps et guider l’audience vers le raga. Ses aventures musicales font tourner la tête par leur diversité et c’est bien la raison pour laquelle les sollicitations pleuvent, de la chanteuse Beyoncé à l’artiste chorégraphique Akram Khan, et bien d’autres…Il compose aussi bien pour le Théâtre national de Londres que pour le cinéma.
Disciple de Pdt Shankar Ghosh, Prabhu Edouard est un expérimentateur passionné qui a collaboré avec Jordi Savall, Nguyen Lê, Joachim Kühn, Moriba Koïta, Saïd Shraïbi, Kudsi Erguner… pour ne citer que ceux-là. Son esprit cabotin est capable d’une créativité qui transforme ses échanges musicaux en véritables défis. Il a le goût de l’étincelle, y compris lorsqu’il accompagne les plus grands maîtres.
« Avec l’imagination, tu vas au-delà de la réalité, tu passes ses frontières. Je crois que c’est là l’essence de l’art… »
Une première rencontre qui ne pouvait se faire qu’au musée Guimet.

Photo © Soumik Datta Arts Ltd