2 documentaires

Yeongsanjae, le rite du Pic du Vautour

Documentaire du Centre Culturel Coréen, 2009, 27’, vostf

Le yeongsanjae (rites du Pic du Vautour) fait référence à une cérémonie bouddhiste dérivée d’un rite effectué par le Bouddha Sakyamuni au Mont Gridhrakuta en Inde, alors que ce dernier prêchait le Sutra du Lotus. Le yeongsanjae en est venu à symboliser aujourd’hui la reproduction du yeongsan hoesang, l’assemblée entourant Sakyamuni prêchant sur le Pic du Vautour. Exemple brillant de la culture traditionnelle coréenne, il est non seulement destiné à venir en aide aux âmes des morts, mais aussi à celles des vivants, de sorte que la vérité de Bouddha puisse les illuminer, les aidant dès lors à se libérer de leur inquiétude. Le yeongsanjae a été inscrit en 2009 à la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Le rite de yeongdeunggut de Chilmeoridang sur l’île de Jeju

Documentaire du Centre Culturel Coréen, 2009, 29’, vostf

Le rite yeongdeunggut de Chilmeoridang à Jeju se déroule pendant le deuxième mois lunaire pour demander aux dieux d’éloigner les tempêtes, d’accorder de bonnes récoltes et des prises de poissons abondantes. Les rituels qui se déroulent à Chilmeoridang dans le village de Gun-rip sont représentatifs de cérémonies similaires organisées un peu partout sur l’île de Jeju, en République de Corée. Les chamans du village accomplissent une série de rites en l’honneur de la déesse des vents (grand-mère Yeondeung), du roi dragon Yongwang et des dieux de la montagne. À la fois rite saisonnier et festival culturel, ce rituel est l’expression du respect des villageois pour la mer dont ils dépendent pour leur subsistance. Il a été inscrit en 2009 à la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.