(3 films)

Vendredi 30 septembre à 11h30

Mumbai, le rêve et la démesure

Documentaire de Dominique Rabotteau et Frédéric Soltan, 2009, 52’
Mumbaï est devenue l’une des plus grandes concentrations urbaines de la planète et symbolise le développement indien à deux vitesses. D’un côté, elle accueille les plus grandes firmes internationales et de l’autre, elle abrite le plus grand bidonville d’Asie, Dharavi. Deux hommes sont à l’image de cette dualité et défendent chacun deux visions opposées du développement urbain. Jockin, héros des bidonvilles, se bat depuis 40 ans pour reloger décemment les plus déshérités, tandis que Hafeez, l’un des plus audacieux architectes indiens, ne voit qu’une solution pour faire face à la surpopulation : construire de plus en plus de gratte-ciels et faire de Mumbaï un nouvel Hong Kong.

Vendredi 30 septembre à 14h30

The lunchbox

Fiction de Ritesh Batra, 2013, 1h44’, vostf
Jeune femme délaissée par son mari, Ila tente de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner et confie sa « lunchbox » au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, elle attend des compliments qui ne viennent pas. En réalité, la lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire proche de la retraite. Comprenant qu’une erreur de livraison s’est produite, Ila glisse alors un petit mot dans la lunchbox, dans l’espoir de percer le mystère.
Festival de Cannes 2013

entete-the-lunchbox

Vendredi 30 septembre à 20h30

Sunrise

Fiction de Partho Sen Gupta, 2014, 1h25’, vostf
À Bombay où la corruption règne à tous les niveaux, l’inspecteur de police Joshi ne parvient pas à se remettre de la disparition de sa fille Aruna, kidnappée à six ans, et mène son enquête inlassablement. Dans un rêve récurrent qui hante ses nuits, une ombre noire le conduit au « Paradise », un bar de nuit sordide où des adolescentes dansent et sont contraintes à la prostitution. Joshi est persuadé que c’est là qu’il retrouvera Aruna pour la ramener à son épouse Leela, brisée par le chagrin.

entete-sunrise

 namaste-ambassade-inde