Documentaire de Patrice Fava, 2005, 1h35’

Après cinq années de combats héroïques, le général Han Xin a défait les armées de Xiang Yu, le puissant hégémon de Chu et a porté au pouvoir Liu Bang qui allait fonder la dynastie des Han et régner sous le nom de Han Gaozu (206-195 avant notre ère). Mais jaloux de la popularité et du charisme de Han Xin, l’empereur le fait assassiner sous le fallacieux prétexte de complot contre le trône. A sa mort, dit-on, le ciel a viré au noir et ses mânes se sont envolés dans l’au-delà. Son apothéose fait partie des grands Mystères taoïstes de la province du Hunan et l’histoire de sa vengeance contre l’empereur Han Gaozu est devenue une épopée locale puis un drame liturgique que les Maîtres taoïstes d’aujourd’hui continuent de mettre en scène.
Ce film constitue un document unique réalisé lors de la grande cérémonie sacrificielle du Duchangyuan qui dure quatre jours et nous plonge au cœur d’une tradition rituelle et ésotérique très ancienne, mais totalement méconnue. Il nous révèle aussi que le taoïsme, interdit sous le règne de Mao et longtemps persécuté, est resté très vivant dans la mémoire des Chinois et que les Maîtres du Tao demeurent, dans cette province inexplorée du Hunan, une composante majeure de la société d’aujourd’hui.