Fiction de Sin Sang-ok, 1961, 2h26’, vostf

Lorsque Yonsan (1494-1506) monte sur le trône, il décide de réhabiliter sa mère qui a été victime d’un complot et empoisonnée. Ce désir de Yonsan suscite l’opposition d’une partie de la cour et provoque une violente réaction du roi. En 1498, sur le conseil de certains courtisans, il organise une vaste épuration d’une partie de la classe des lettrés, puis une seconde purge où périssent également les femmes responsables de la mort de sa mère. De plus, comme des lettres anonymes circulent, insultant sa mère, écrites en coréen, et non en chinois, il organise un autodafé des livres écrits en coréen.