Journées de la littérature taïwanaise

Mercredi 16 et jeudi 17 novembre
 

Une conférence et trois documentaires inédits, portraits de trois grands écrivains taïwanais.

Mercredi 16 novembre à 12h15

La polyphonie retrouvée : itinéraire dans la littérature taïwanaise

Conférence publique et gratuite de Sandrine Marchand, maître de conférences à l’Université d’Artois
Par quoi se caractérise la littérature taïwanaise ? Sa langue d’écriture ? Ses mémoires multiples ? Son destin insulaire et son ouverture sur le monde ? Nous l’aborderons à partir de quatre points cardinaux : les écrivains translinguistiques de l’après-guerre (1945), la littérature des Continentaux et le sentiment nostalgique, la poésie en avant-garde, les tendances récentes.

Lieu : Auditorium du MNAAG (6, place d'Iéna 75016 Paris)



Mercredi 16 novembre à 14h30

Vers l'accomplissement du poème

Documentaire de Wen Chih-Yi, 2011, 60’, vostf, inédit
Portrait du poète taïwanais Yang Mu (né en 1940), aux différentes étapes de sa carrière : le lycéen de Hualien encore hésitant, l’étudiant de Taïchung s’entraînant à débattre, le chercheur de l’Université de l’Iowa découvrant avec passion l’anglais ancien, l’homme modelé par une triple culture, occidentale, chinoise et taïwanaise, le poète confirmé, tisserand d’imaginaires, de rythmes et de rimes. Incitation à la relecture de ses poèmes, pour en goûter la richesse, la profondeur et l’équilibre parfait entre tradition et modernité.

Mercredi 16 novembre à 16h

Une vie entre deux villes

Documentaire de Yang Li-Chou, 2011, 55’, vostf, inédit
En passant des quartiers sud de Pékin, où elle a vécu 25 ans, aux quartiers sud de Taïpei, la jeune femme qu’est Eiko Lin devient l’écrivain Lin Hai-Yin (1918-2001), figure incontournable de la littérature de langue chinoise. Le film se place dans la perspective de son double enracinement pour nous faire découvrir, au son de la voix-off de sa fille Julie, sa table de travail, son univers quotidien, son bureau d’éditrice, son état d’esprit et sa résistance assumée à la censure politique, mais aussi son jardin littéraire peuplé d’écrivains talentueux.

Jeudi 17 novembre à 14h30

A la recherche de la liberté dans l'écriture

Documentaire de Lin Jing-Jie, 2011, 1h40’, vostf, inédit
Le romancier Wang Wen-Xing (né en 1939) est l’une des figures éminentes du courant moderniste taïwanais. Processus familial, ouvrage emblématique publié en 1973, a été considéré comme une rupture quasi hérétique avec l’orthodoxie littéraire. Par les innovations de langage, la puissance évocatrice, la description réaliste des rapports humains, le choix méticuleux des détails, la subtilité du style, l’ouvrage est aujourd’hui regardé comme l’un des chefs-d’œuvre de la littérature chinoise moderne. Un homme dos à la mer, qu’il a mis 25 ans à achever, a dès sa publication attiré l’attention du monde littéraire, unanime à voir dans ce roman le modernisme poussé à son ultime point de perfection.

 

Téléchargez la programmation complète (en Pdf)

 

TARIFS FILMS

 

 Plein tarif

 

Film plein tarif

5 €

Abonnement pour 10 films au choix

30 €

 

Tarifs réduits

 

Détenteur du billet musée

4 €

Détenteur du billet jumelé

4 €

Membre de la SAMG

4 €

Pass MNAAG

4 €

 

Entrée libre

 

Demandeur d'emploi

gratuit

Moins de 26 ans

gratuit

 

 

 

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATION

Tél. : 01 40 73 88 18

auditorium@guimet.fr