Les tombes princières à l’époque des Han de l’Ouest, faste temporel et diversité culturelle

Jeudi 15 Janvier à 12h15
 

Par Eric Lefebvre, conservateur au musée national des arts asiatiques - Guimet, commissaire de l’exposition Les Han, l’essor de la Chine impériale (206 av. JC - 220 ap. JC)

Le début de la dynastie des Han est un moment de refondation du pouvoir impérial après la période de troubles qui a accompagné la chute du premier empire. Les membres de la famille impériale et les anciens compagnons d’armes du fondateur de la dynastie sont alors dotés d’un pouvoir et de territoires importants. Les cours princières connaissent alors un âge d’or qui donne lieu à des créations luxueuses, reflétant à la fois les grandes cultures régionales héritées des anciens royaumes et les tendances nouvelles, propres à l’époque des Han. Les tombes exhumées depuis près de cinquante ans présentent une image remarquable de ce faste temporel caractérisé par la diversité culturelle.


Informations pratiques

Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Auditorium Guimet
6, place d’Iéna 75016 Paris

Contacts : 01 40 73 88 18 ou auditorium@guimet.fr


 

CREDITS

Photo (Haut de page) :

Boucle de ceinture
Chine, Han occidentaux (206 av. – 9. apr. J.‐C.)
Or
Plaque : L. 13,3 cm, l. 6 cm ; languette de fixation : L. 3,3 cm, l. 0,5 cm
Découverte en 1995, tombe princière de Chu, Shizishan (Xuzhou, province du Jiangsu)
Musée de Xuzhou
© Art Exhibitions China / Musée de Xuzhou