Le drame lyrique du théâtre nô et la farce du kyogen, analyse comparative des jeux d'interprétation

Jeudi 23 avril à 12h15
 

Conférence-spectacle, publique et gratuite

Par Osamu Kuroi, comédien

La création du nô remonte au 14ème siècle lorsque l’acteur et dramaturge Zeami devint le protégé du Shogun Yoshimitsu Ashikaga. Depuis cette époque, le nô est caractérisé par un univers tragique. Cependant, il a toujours entretenu des liens étroits avec le kyogen, un autre style théâtral comique et populaire.
Pour illustrer la conférence, le comédien montrera sur scène les codes du nô, sa gestuelle dépouillée, les techniques de base du déplacement et l'utilisation de l'éventail comme accessoire symbolique et significatif dans l'art traditionnel japonais.