Clemenceau et l’art moderne

Jeudi 5 juin à 12h15
 

Par Florence Rionnet, commissaire de l’exposition Clemenceau et les artistes modernes, à l’Historial de la Vendée

Conférence publique et gratuite

Georges Clemenceau, dont la mémoire est ancrée à jamais dans l’histoire de France, notamment pour le rôle majeur qu’il joua dans le dénouement de la Grande Guerre, fut un amateur d’art passionné. Cet aspect peu connu de sa personnalité dévoile un pan entier de son intimité et permet d’éclairer l’histoire de certaines œuvres emblématiques de l’art de son temps. En effet, l’homme politique ne se contenta pas d’être un esthète ou un collectionneur d’art averti, il participa à l’enrichissement des collections nationales et s’érigea en défenseur des artistes dits « modernes » - notamment dans le combat qu’il mena pour l’entrée de L’Olympia de Manet au Louvre en 1907 ou pour l’installation des Nymphéas de son ami Claude Monet à l’Orangerie des Tuileries en 1927. Ecrivain, critique d’art, journaliste, épistolier, il mit sa plume et son éloquence au service de l’art impressionniste et d’acquisitions qui lui semblaient capitales pour les musées français. En outre le personnage, par son aura politique et son rôle dans l’histoire du XXème siècle, devint lui-même un sujet à part entière et généra une abondante production de portraits, de caricatures et de monuments qui figèrent ses traits pour l’éternité.