Autres ouvrages

 

Laissez-vous guider dans les nombreux ouvrages publiés sur les collections du musée et sur l'Asie en général.

Japonismes

Une coédition Flammarion/musée national des arts asiatiques – Guimet/ musée d’Orsay/musée des Arts décoratifs

Ouvrage collectif sous la direction d’Olivier Gabet directeur du musée des Arts décoratifs et ancien conservateur au musée d'Orsay

Avec les textes de conservateurs du musée d'Orsay, du musée des Arts décoratifs et du musée national des arts asiatiques- Guimet : Hélène Bayou, conservateur des collections Japon ; Marie-Catherine Rey, conservateur des collections Chine ; Aurélie Samuel, responsable des collections Textiles.

Relié, 240 pages, 218 illustrations, 24,5 x 33,5 cm
Prix : 55€

couv-japonismeAucun ouvrage de référence sur le japonisme n'a été publié en France au cours des vingt cinq dernières années. Pourtant, l'actualité du sujet n'est plus à prouver, comme en témoignent son influence sur la création en mode et en design, et les trésors de certains musées.
Après une vaste synthèse introductive sur les origines du mouvement, ses grands représentants en peinture et les collectionneurs mythiques qui ont permis sa diffusion, cet ouvrage propose d'apporter un regard neuf en faisant apparaître des «correspondances» entre les différents domaines de création (arts graphiques, peinture, mobilier, estampe, mode, photographie, sculpture, etc.) sur la base des prestigieuses collections du musée d'Orsay,du musée des Arts décoratifs et du musée national des arts asiatiques – Guimet.
Ce livre suivra les trois formes successives du japonisme – le japonisme «littéral», le japonisme «frivole» et le japonisme «cérébral» – pour ensuite ouvrir sur le Japon contemporain. Des reconstitutions d'ensembles de l'époque permettront de mêler les différentes techniques et de rendre compte du « goût » des grands collectionneurs tels Philippe Burty, Samuel Bing, Émile Guimet ou Isaac de Camondo.
L'originalité du livre apparaît également dans l'étude en miroir du phénomène, en analysant l’influence que le japonisme occidental a pu avoir sur la création au Japon.

 


 

L’art bouddhique du Tibet

Une coédition musée national des arts asiatiques – Guimet / Nouvelles Editions Scala
Collection Sentiers d’art

Auteur : Nathalie Bazin, conservateur en chef, section Mondes himalayens, MNAAG

Broché, 128 pages, 98 illustrations, 16,5 x 20,5 cm
ISBN : 978-2-35988-130-1
Prix : 15,50 €

couv-art-tibet02 enligneL’ouverture du Tibet à l’Occident au début des années 1980 a constitué un tournant majeur pour l’étude de l’art tibétain, demeuré jusqu’alors insuffisamment connu.
À travers l’architecture des sites monastiques les plus prestigieux du pays, leurs décors peints et sculptés, l’art des thangka et de la statuaire portative, les objets rituels, ce livre invite à découvrir les multiples facettes de l’art bouddhique du Tibet, qui se développe à partir du VIIe siècle.
Il propose également une introduction à la forme ésotérique du bouddhisme adopté par le pays, la Voie de Diamant, processus de transformation intérieure dont l’art est une expression et un support, et qui a donné naissance à de grands ordres religieux et à un panthéon de déités, le plus riche de tout l’art bouddhique.
L’ouvrage rend compte enfin des influences étrangères qui ont marqué le développement de l’art tibétain au cours de son histoire, en particulier celles de l’Inde, du Népal et de la Chine,  témoignant ainsi des relations que le Tibet entretenait avec les régions bouddhisées voisines, et de la mobilité des maîtres religieux et des artistes.
Au contact de ces multiples influences s’épanouit peu à peu un art national et original, que les découvertes et recherches récentes permettent de mieux appréhender aujourd’hui.


L’art du textile en Asie


Une coédition musée national des arts asiatiques – Guimet / Nouvelles Editions Scala
Collection Sentiers d’art

Auteur : Aurélie Samuel, responsable des collections Textiles, MNAAG

Broché, 128 pages, 112 illustrations, 16,5 x 20,5 cm
ISBN : 978-2-35988-106-6
Prix : 15,50 €

vig couv dedicaceDepuis le sari jusqu’au kimono au Japon, en passant par l’Asie centrale, l’Asie du Sud-Est, la Chine, le Tibet, la Corée, ce livre invite à découvrir l’art et l’histoire du textile à travers les civilisations de l’Asie.
Histoire des objets (robe, manteau, chaussure, chapeau, tapis…), des formes (coupe, motif, style), des usages et des fonctions (populaire, militaire, religieux, royal), c’est aussi celle des inventions et des techniques (tissage, broderie, teinture) et de la culture et du commerce des matériaux (coton, soie, fibres végétales).
Autant à travers le costume que le décor et l’ameublement, le textile est le reflet de la richesse et de la diversité de ces civilisations : de leur art de vivre, de leur rapport au divin et à la religion, de l’organisation de leurs sociétés, de l’adaptation aux climats…
Qu’ils soient merveilleux ou ordinaires, les textiles sont des témoignages uniques de traditions ancestrales qui perdurent parfois, pour certaines d’entre elles, jusqu’à aujourd’hui.


Jean Lartigue, Notes d’étapes 1914 et 1921 à 1923

Paris, ed. Réunion des musées nationaux, les Indes savantes, musée Guimet, 2011.
Collectif : C. Delacour, J. Giès, J. Ghesquière, J-F. Jarrige, M. Monteil, Ph. Rodriguez, H-C. Tsao et I. Willette.
Présentation : relié – 25 cm x 28 cm - 350 pages - ISBN : 978-2-84654-051-3

couv-lartigue

 

L'officier de marine Jean Lartigue (1886-1940) - qui avait fait une campagne sur le Yangsi en 1909-1911 et un deuxième séjour en Chine en qualité d'élève-interprète - participa officiellement en 1914 à la mission archéologique conduite par son ami le plus proche Victor Segalen, interrompue par la guerre 1914-1918. Il la compléta seul en 1921-23, à l'issue d'une deuxième campagne comme commandant de la flottille du Yangzi. Les Notes d'étape sont une relation journalière essentiellement scientifique. Inédites, comme le sont les dessins et croquis, elles témoignent de la participation active de Lartigue à la mission de 1914. Elles démontrent les compétences de leur auteur en matière archéologique et sinologique, acquises auprès d'Edouard Chavannes, Paul Pelliot et Arnold Vissière dont il avait suivi les cours. Cet ouvrage est à mettre en parallèle de Feuilles de route de Victor Segalen, texte rédigé tout au long de sa mission avec Jean Lartigue et Augusto Gilbert de Voisins en 1914.


Paul Pelliot , Carnets de route 1906-1908

Paris, ed. Réunion des musées nationaux, les Indes savantes, musée Guimet, 2008.
Collectif : J. Ghesquière, J-F. Jarrige, F. Macouin, M. Monteil, H-C. Tsao.
Présentation : relié – 25 cm x 28 cm - 488 pages - 59 €
ISBN : 978-2-84654-185-5

(JPG)

De 1906 à 1908, le sinologue et philologue Paul Pelliot (1878-1945), accompagné du médecin Louis Vaillant pour les sciences naturelles et du photographe Charles Nouette, réalisa un voyage d’exploration archéologique à travers l’Asie centrale, essentiellement à travers l’actuelle région autonome des Ouïgours (Xinjiang), à une époque de rivalité scientifique avec l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Russie et le Japon dans la région.
Ses carnets, rédigés au jour le jour, sont publiés pour la première fois et témoignent de son exceptionnelle érudition.


(JPG) Arts Asiatiques, vol. 62 - 2007

Revue annuelle consacrée aux arts et à l’archéologie de l’Asie, créée par les Musées de France en 1924. Elle est publiée par l’EFEO en coopération avec les musées Guimet et Cernuschi, avec le concours du Centre national de la recherche scientifique et de la Direction des musées de France.

Tome 62, 2007, 22x27 cm,
168 pages, 206 illustrations (120 illustrations couleur, 86 n&b)
Résumés en français, anglais et japonais.
40€ TTC

 

(JPG) L’âge d’or de l’Inde classique
Amina OKADA et Thierry ZEPHIR
Découvertes Gallimard et Réunion des Musées Nationaux
Paris 2007
127 pages

"Au terme du premier grand empire de son histoire-celui de Maurya (fin IVe siècle-début IIe siècle av. J.-C.)-, l’Inde connaît, du Ier au IIIe siècle de notre ère, les puissants pouvoirs des Kushâna, au nord, et des Sâtâvâhana, au sud. Mais c’est l’époque des empereurs gupta, du IVe au VIe siècle, qui marque l’apogée de la civilisation indienne classique. Amina Okada et Thierry Zéphir nous font découvrir cette époque de tolérance religieuse et de raffinement esthétique sans précédent."

 

Art sacré du musée Guimet
Edition Ertug et Kocabiyik
Format : 452 pages en 33 par 42 cm.
Prix : 800 €
Date de parution : 21 septembre 2004
Voyage Spirituel, art sacré du Musée Guimet est le vingtième livre de cette maison d’édition pas comme les autres. Ertug & Kocabiyik, spécialisé dans l’héritage artistique et architectural de Turquie, signe ici pour la première fois, un livre consacré au musée Guimet, car Ahmet Ertug, son fondateur, estime que vingt ans d’intimité avec cet héritage ont été nécessaires pour aborder les autres patrimoines culturels d’Asie, représentés au musée Guimet et pour affirmer l’identité culturelle de son travail.