Le jardin de l’hôtel d’Heidelbach

 

INFO ! L'hôtel d'Heidelbach est fermé pour travaux jusqu'au 21 juin 2017. Le jardin de l'hôtel d'Heidelbach restera fermé jusqu’en 2018 afin d'en restaurer les structures et d’assurer le renouveau de la végétation.

Le jardin

Conçu à l’origine comme un tableau en trois dimensions, ce jardin de 450 m2 retranscrit la poésie des paysages représentés sous une forme artistique. Différent de la vision plus classique des jardins aux formes géométriques à la française ou aux désordres calculés des jardins à l’anglaise, le jardin japonais propose une composition mêlant hasard et maîtrise de la nature.

Le jardin, créé à l’origine par Robert Bazelaire, concepteur du jardin du Musée Dapper et du jardin de Krishnâ Riboud notamment, est en cours de restauration. Visible depuis le salon Pelliot de l’hôtel d’Heidelbach, le jardin va ouvrir dans une nouvelle forme, plus minérale, au printemps 2018.

Le pavillon de thé

Le jardin de l’hôtel d’Heidelbach accueille, depuis 2001, un exceptionnel pavillon de thé (chashitsu de type soân), dessiné par le professeur Nakamura Masao et érigé sous l’égide du maître charpentier Yamamoto, l’ensemble incarnant les quatre principes posés par le maître de thé Sen no Rikyu : Wa (Harmonie), Kei (Respect), Sei (Pureté), Jaku (Sérénité).

Des cérémonies du thé sont organisées toutes l’année dans le Pavillon de thé.

Photo : Pavillon de thé du jardin japonais © MNAAG, JPPinon