Une cour royale en Inde : Lucknow (XVIII ème – XIX ème siècle)

Du 6 avril au 11 juillet 2011
 

Exposition conçue et organisée par le Los Angeles County Museum of Art (LACMA), présentée au musée des arts asiatiques Guimet.

L’exposition de Paris - dont le commissariat est assuré par Jacques Giès, Président du musée Guimet, et Amina Okada, conservateur en Chef au musée Guimet, en charge des arts de l’Inde - reprend l’exposition conçue par le LACMA et présentée à Los Angeles sous le titre India’s Fabled City : the Art of Courtly Lucknow

Avec le mécénat d’AREVA et NOMURA.
En partenariat avec Arte, Beaux-Arts magazine, Historia, Libération et Paris-Match.

(JPG)
Découvrez le mini site de la "Saison indienne"

Voir la bande-annonce de l’exposition :

lucknow from ikono tv on Vimeo.


Première grande rétrospective internationale consacrée à la culture cosmopolite de la cour royale de Lucknow qui trouva son épanouissement aux 18ème et 19ème siècles, cette exposition sera l’occasion unique d’admirer près de 200 œuvres provenant des plus prestigieuses institutions muséales du monde entier : peintures à l’huile de tradition européenne, aquarelles et gravures, miniatures et peintures de cour indiennes, textiles et parures, objets d’art décoratif, pièces d’orfèvrerie, verrerie et bijoux, autant d’objets qui traduisent l’art raffiné et éclectique de cette cité.

Lucknow fut la véritable capitale culturelle de l’Inde du nord, éclipsant même Delhi un temps, du milieu du 18ème siècle jusqu’à l’établissement définitif du pouvoir britannique en 1858.
Artistes, poètes et courtisans affluèrent à Lucknow. De nombreux européens, artistes, voyageurs et représentants des pouvoirs politiques se retrouvèrent dans la cité, séduits par sa beauté et son opulence ainsi que par la réputation de générosité des nawabs , maîtres de Lucknow.

L’exposition met en lumière ce dynamisme des échanges avec l’Europe, la rencontre des goûts, le style de vie hybride qu’y menaient les résidents tout en replaçant ces échanges dans le cadre plus large de l’histoire coloniale du pays.

(JPG)
Le Colonel Antoine-Louis Polier assistant à un nautch, d’après une peinture de Johann Zoffany, Inde, Uttar Pradesh, Lucknow, vers 1786-1788, Gouache sur papier, 25 x 32 cm, Museum Rietberg, Zurich, legs de Balthasar Reinhart, 2005.83 ©Foto Rainer Wolfberger, courtesy Museum Rietberg, Zürich.

Des conférences, ateliers, spectacles et films…

L’auditorium démarre la Saison indienne au musée dès le 2 février, avec « Nawâbs, dieux et artistes » : cycle de films de fictions et documentaires, spectacles de danse et de musique, conférences. En savoir plus ...
Le musée proposera également de nombreuses activités culturelles à destination du jeune public et des adultes.En savoir plus ...


AUTRES EXPOSITIONS A VOIR :

LUCKNOW AU MIROIR DU TEMPS


INFORMATIONS PRATIQUES

Venir au Musée Guimet

TARIFS :

Exposition : plein tarif 8 euros - tarif réduit 6 euros - tarif réduit pour les moins de 26 ans
Collections permanentes : entrée musée : 7,50 euros plein tarif ; 5,50 euros tarif réduit – Gratuit pour les moins de 26 ans (sous conditions).
Billet jumelé exposition et collections permanentes : 9,50 euros tarif plein ; 7 euros tarif réduit.


Achat de billets

INDIVIDUELS :

Réservations

Achat de billet via la Fnac (PNG)
Fnac 0892 684 694 (0.34 euros/min) www.fnac.com

Achat de billet via Ticketnet (JPG)
Ticketnet 0892 390 100 (0.34 euros/min) ou www.ticketnet.fr

Points de ventes : Magasins Fnac, réseau Carrefour et Système U, le Bon Marché
Virgin Megastore, Auchan, les Galeries Lafayette, Cora, Cultura, Leclerc

COLLECTIVITÉS :

www.webce.francebillet.com
www.rmn.fr/Billetterie


Exposition organisée grâce au mécénat d’AREVA et de NOMURA.

(JPG)
(JPG)