Au fil du Dit du Genji – Hommage à Maître Yamaguchi

4 novembre 2009 – 10 janvier 2010
 

Exposition-parcours conçue autour du don du Maître tisserand Itarô Yamaguchi (1901 -2007) et présentée en son hommage au sein des collections chinoises et japonaises du musée Guimet.

Le Dit du Genji, écrit par Murasaki Shikibu, dame d’honneur à la Cour impériale de Heian (l’actuelle Kyôto), est l’une des plus importantes sources iconographiques du Japon. Texte fondateur de l’imaginaire japonais, d’un raffinement extrême, la modernité de ce roman écrit il y a mille ans, a traversé les époques et les cultures pour rejoindre l’universel…

Il a notamment donné naissance aux Genji-e (les « images du Genji »), courant pictural à part entière. Réalisées sur toutes sortes de supports - rouleaux, albums, paravents, éventails, kakémonos - et dans des styles variés, les Genji-e permettent au roman d’être lu dans son expression figurée.

Pour reproduire les scènes peintes du Genji Monogatari ou Dit du Genji , datant de l’époque de Heian (794-1185) et conservées au Musée de Nagoya et au musée Gotô de Tokyo, sous forme de tissages, Maître Itarô Yamaguchi, issu d’une famille de tisserands de soieries du quartier de Nishijin à Kyoto et à l’honneur dans cette exposition, utilise le métier à mécanique Jacquard. Cette invention lyonnaise, introduite au Japon pendant l’ère Meiji (1868-1912), avait révolutionné l’art du tissage en Europe puis en Asie.

(JPG)
Maître Itarô Yamaguchi
© Akira Nonaka

Conformément au souhait du Maître et à celui de son fils M. Nonaka, les quatre rouleaux seront exposés au musée Guimet et présentés ensemble pour la première fois en France.
Ils constituent un enrichissement précieux pour l’institution et représente, selon les mots de Maître Yamaguchi, « une preuve vivante de l’histoire de l’art du tissage ».

(JPG)
Rouleau en tissu de brocart du Dit du Genji , Illustrations du Livre 36 du Dit du Genji ,Le Chêne (Kashiwagi), Soie, filés métalliques dorés, argenté et platine blanc, lamelles de papier doré, Brocart (nishiki).Tissé sur métier à mécanique Jacquard, 2009, Musée Guimet, Don de monsieur Akira Nonaka, 2009, MA 12273.
© Thierry Ollivier / RMN

Un groupe de dessins préparatoires, montés en paravents pour certains et en kakémonos pour d’autres, des peintures, des kimonos et obis du même atelier, voisineront avec les œuvres conservées au musée Guimet, illustrant le Genji Monogatari, au XVIIème et XVIIIème siècle.

(JPG)
Kakémono : dessin préparatoire au tissage
© Akira Nonaka
(JPG)
Shitae (dessin préparatoire, d’après le rouleau peint au XIIe siècle).
© Akira Nonaka
(JPG)
Obi à décor de chrysanthèmes, soie et fils d’or, brocart (nishiki), étoffe façonnée, collection particulière.
© Akira Nonaka
(JPG)
Kimono de mariage, feuilles et fils d’or, brocart (nishiki), étoffe façonnée, collection particulière.
© Akira Nonaka

AUTOUR DE L’EXPOSITION :

Visite commentée de l’exposition tous les vendredis à 16h30 à partir du 13 novembre (Durée 1h).

Plein tarif : 4.2€
Tarif réduit : 3.2€ (hors droit d’entrée)

Cycle de découverte de l’art japonais dans les collections permanentes du musée Guimet :
Vendredi 13 novembre : Le voyage d’Emile Guimet et les collections du Panthéon bouddhique
Vendredi 20 novembre : Laques et objets précieux du Japon
Vendredi 27 novembre : Arts graphiques

Plein tarif : 4.2€
Tarif réduit : 3.2€ (hors droit d’entrée)

Le Genji à double voix : Diane de Selliers et Joana de Fréville :
Le samedi 12 décembre à 15h.

Rencontre "Savoirs et savoir-faire" : Aurélie Samuel : Lamelles d’or et fils de soie : aspect de la tradition du tissage au Japon.
Le samedi 21 novembre à 15h, salle des lotus au rez-de jardin.

Autour des premières illustrations peintes du Genji Monogatari : Estelle Leggeri-Bauer.
Le 8 janvier à 15h, dans le Salon des Galeries du Panthéon Bouddhique.


INFORMATIONS PRATIQUES :

HORAIRES, TARIFS et ACCÈS


Avec le mécénat de la Banque Nomura :

logo nomura

Avec le partenariat média de evene.fr :

(JPG)