Rochers de lettrés, itinéraires de l'art en Chine

Du 28 mars au 25 juin 2012
 

Cette exposition d’envergure internationale enrichie de prêts exceptionnels provenant de Chine et des Etats-Unis, a pour objectif de rendre accessible au public le goût des lettrés chinois pour les rochers en le confrontant à une trentaine de ces pierres pluri-millénaires choisies et chéries par des générations de lettrés.

affiche rochers 2012

 

Au total, une centaine d’objets sont exposés, car outre les pierres sont présentés d’autres objets, ceux qui accompagnent depuis toujours les activités des lettrés, peintres et calligraphes de par leur formation, bien sûr, mais aussi et surtout du fait de leur sensibilité personnelle : pots à pinceaux, pierres à encre, pose-pinceaux etc.

Les pierres qui portent en elles les forces telluriques de l’univers, ont reçu des noms poétiques comme « racines de nuages » ou encore, « os de la terre » On dit aussi qu’elles étaient des pans de la voûte céleste tombés sur notre sol.

Ainsi, s’il est clair que leur présence physique ne pourra pas ne pas provoquer d’émotion chez un public désormais sensibilisé à l’art abstrait, c’est également de l’arrière plan philosophique, poétique et mythique chinois dont elles sont les témoins que l’on entretiendra les visiteurs de cette exposition.

Ces dernières caractéristiques appartiennent précisément à ce qu’il est convenu d’appeler « l’esprit lettré ».

C’est donc également à la prise de conscience de ce phénomène propre à la Chine mais au fond, universel puisqu’il s’apparente à une quête d’absolu, que conviera une autre salle de l’exposition. Plus didactique, illustrant surtout par des œuvres graphiques la naissance et le développement de ce phénomène, cette salle offrira en conclusion l’évocation d’un studio de lettré.

La plupart des pierres, objets de lettrés et mobilier proviennent de la collection personnelle du lettré chinois contemporain Zeng Xiaojun (né en 1954), sans la générosité duquel cette expostion n’aurait pu avoir lieu et qui nous offre  en outre  le privilège de découvrir les étonnantes peintures et créations plastiques dont il est l’auteur.

Peintures de rochers et de paysages inspirés par les pierres ponctuent donc cet ensemble où les oeuvres classiques côtoient des peintures contemporaines témoins de la permanence de l’esprit lettré dans la Grande Chine d’aujourd’hui. Et, de même que la première partie de l’exposition permet de rencontrer l’esprit et les créations de Zeng Xiaojun, la dernière, consacrée au peintre chinois contemporain Liu Dan (né en 1953) nous invite à la découverte des nombreuses facettes d’une oeuvre monumentale.

 


 

 

Web documentaire :

 vig webdocumentaire

 

Voir le web documentaire sur les coulisses de l'exposition



CREDITS

Texte : Catherine Delacour, conservateur en chef, section Chine du musée Guimet.

Photo : Pierre montagne en forme de poisson
Pierre Lingbi, support en bois de zitan
Dynastie Ming
H. 18; L. 27,5; Pr. 11,5 cm
Collection du studio Xiaogushan guan

Affiche : © Musée Guimet