Chang’an (Aujourd’hui Xi’an)

Ce nom de Chang'an signifiait "la cité fortifiée de la paix éternelle". En tant que capitale de la Chine sous les Han -avec déjà 250 000 habitants- et sous les Tang (618-907), sa situation dans le Shaanxi permettait la liaison rapide avec la vallée du fleuve Jaune, les provinces du Sud-Ouest et l'Asie centrale. Entre la fin des Han et le début des Sui (581-618), Chang'an déclina, mais elle connut un renouveau à la fin du VIe siècle . C'est sous les Tang que cette ville connaîtra sa plus grande époque. Sa renommée était alors mondiale. Grand centre de commerce de plus d'un million d'habitants, les marchands venus de toutes parts y affluaient en même temps que de nombreux diplomates, moines et pèlerins.

Notices connexes
Chameau bâté et son chamelier