Kisah Palayaran Abdullah

Malaisie

Par Abdullah bin Abdulkadir (surnommé al-Munshi "professeur de langues") (1796-1854)
Typographie sur papier
22,5 x 14 cm
BG 2611

 

Cette oeuvre, protégée par une demi-reliure de cuir rouge d’époque, a été imprimée en 1838 (Hégire 1254) à Singapour sur les presses de l’American Mission ; il s’agit de l’édition originale.

L’auteur, écrivain aujourd’hui considéré comme le père de la littérature malaise moderne, décrit dans cet ouvrage le voyage qu’il fit en 1838 sur la côte orientale de la presqu’île de Malacca (Sud de l’Indochine), où il travailla en tant qu’interprète. Comptant Stamford Raffles, le fondateur de la ville de Singapour (1819), parmi ses relations, l’auteur était également lié à des missionnaires protestants américains pour lesquels il travailla à l’imprimerie qu’ils avaient fondée à Singapour.

Ces textes furent traduits en français par le premier titulaire de la chaire de malais, créée à Paris en 1841 à l’Ecole spéciale des Langues orientales, Edouard Dulaurier.

Le texte utilise l’alphabet latin à gauche et arabe (jawi) à droite, en une impression soignée sur papier mécanique. Cette première édition de l’oeuvre constitue par ailleurs une des plus anciennes réalisées dans cette ville.