Fragment de soierie aux phénix

Chine, trouvé au Tibet

XIIe siècle
Taffetas de soie broché avec lamelles d’or sur cuir
60,5 x 63 cm
MA 10964 (AEDTA 3086)

 

Ce fragment (de costume ?) se caractérise par l’emploi de deux matières : la soie utilisée en chaîne et trame de fond et des lamelles d’or sur lamelles de cuir, utilisées en trame de décor broché. Le motif or se détache sur un fond taffetas bleu turquoise. Le décor se compose de trois rangées de médaillons disposés en quinconce, représentant chacun un phénix au plumage de la queue ondoyant, qui prend son envol, déployant ses ailes au milieu des nuages. Les phénix sont orientés vers la gauche et la droite, alternativement, d’une rangée sur l’autre. Le phénix, motif populaire depuis longtemps en Chine, est apparu dans différents contextes et a ainsi pris diverses formes de représentation. Ici, son aspect semble plus proche de celui que l’on peut trouver sur des objets de la période Jin (1115-1234) que sur ceux de la période Liao (907-1125), où les ailes déployées de l’oiseau mythique avaient tendance à être représentées pointant vers le haut.

Bon nombre de fragments de ce type ont été conservés au Tibet où ils ont généralement été réutilisés, notamment pour constituer des éléments de bannières.

Glossaire