Inde

 

La section indienne du musée Guimet est constituée d’une part, de sculptures (terre cuite, pierre, bronze et bois) s’échelonnant du IIIe millénaire avant notre ère jusqu’aux XVIII-XIXes siècles de notre ère, et d’autre part, de peintures mobiles ou miniatures, du XVe au XIXe siècle.

Objets de fouilles, provenant principalement de l’Inde méridionale et mettant en évidence les relations de l’Inde avec l’empire romain au cours des premiers siècles de notre ère, sculptures figurant le Buddha et divers épisodes tirés de la légende bouddhique, effigies des principales divinités du panthéon brahmanique illustrent les différents courants esthétiques qui s’épanouirent sur le sol de l’Inde et influencèrent sous des formes diverses l’art des pays alentour, et notamment de l’Asie du Sud-Est. Avec l’ouverture du musée Guimet sera inaugurée la galerie Jean et Krishnâ Riboud, où seront présentés les textiles indiens provenant d’une grande donation faite en 1990, en compagnie d’un des plus beaux ensembles d’objets d’art et de bijoux de l’Inde des XVIIe et XIXe siècles jamais réunis par une seule et même personne, dont elle avait fait don en février 2000.

Glossaire