Bouteille hu pour les boissons fermentées

Bronze, époque des Royaumes combattants, fin du Ve siècle av. notre ère Liyu, province du Shanxi H. 37 cm ; D. 22 cm Acquis en 1935, AA 81

 

Ce hu provient de quelques tombes princières situées près du village de Liyu, aujourd’hui Hunyuan, dans le Shanxi nord. Mis au jour fortuitement après une violente pluie d’orage en 1929, le site fut d’abord considéré comme une cache, un « trésor » mais on sait dorénavant que ce lieu abrita les dernières demeures de quelques roitelets du petit royaume de Dai, étranger, mais vassal pacifique du grand état chinois de Jin. Bien qu’une partie de ce « trésor » soit restée en Chine, plusieurs pays se portèrent acquéreurs à l’époque. Ainsi des bronzes rapportés en France par le marchand Léon Wannieck qui furent exposés au musée Cernuschi puis finalement acquis par le Louvre sur souscription, après la grande exposition de 1935. Les bronzes de Liyu sont d’inspiration et de qualité très diverses. Certains sont des productions locales ou des régions périphériques nord et d’autres viennent de la grande fonderie de Houma dans l’état de Jin. Le Hu fait partie des bronzes de Jin en dépit du motif cordé qui s’inspire des techniques de transport nomades. Des restes de moules découverts à Houma présentent en effet le motif lancéolé du col et celui des cordes nouées à angle droit.