Fronton

Cambodge, province de Siemreap, temple de Banteay Srei

Epoque angkorienne
Style de Banteay Srei, vers 967
Grès 196 x 269 cm
Envoi de l’Ecole française d’Extrême-Orient, 1936
MG 18913

 

Ce haut-relief présente une scène narrative encadrée par un rampant polylobé surmonté de feuilles dressées, et terminé par des nâga polycéphales. Il s’agit d’un épisode du Mahâbhârata, la grande épopée indienne, dont Visnu sous la traits de Krisna, est l’un des héros. De part et d’autre d’un arbre de forme ogivale, les deux asura (démons) Sunda et Upasunda se disputent la possession de l’apsaras Tilottamâ créée par les dieux pour engendrer la guerre entre les deux frères et rétablir la paix sur terre. Ce conflit se déroule sous le regard d’ascètes. Les images en relief, très vivantes s’opposent dans l’art khmer aux statues de culte plus hiératiques et impersonnelles. L’exactitude dans le rendu de la nature, la perfection de l’exécution, l’imagination, mêlant de gracieuses figures aux décors végétaux luxuriants, définissent le style de Banteay Srei. Il s’agit ici des premières scènes narratives bien conservées qui infléchiront l’ornementation des monuments khmers.

Ce haut-relief a été sculpté dans un grès rose de grande qualité et les détails de l’ornementation y sont restés presque intacts. Il provient du porche oriental du gopura III est de Banteay Srei, structure cruciforme dont les façades étaient décorées de tels frontons.

Suscité par le mécénat du brahmane Yajñavarâha, l’art de Banteay Srei apparaît vers 967. Cette appellation dérive du nom contemporain du temple, situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est d’Angkor. Le monument est sans conteste l’oeuvre des plus grands artistes du temps.