TATEBANKO, un art du papier japonais

 

Initiez-vous à cet art grâce à un atelier le samedi 7 juillet, à 14H30.

Le tatebanko fut un divertissement très populaire au Japon de la période Edo au début du XXe siècle. Il bénéficia, comme l’art de l’estampe, du génie graphique de grands artistes tel Hokusai. C’est à partir d’une planche imprimée en couleur que les amateurs de kabuki, de combats de sumo, ou de geisha dressaient en trois dimensions de petites scènes de papier amusantes ou satiriques. Couper le papier et le plier avec soin ; assembler avec quelques points de colle les éléments d’une saynète sera l’occasion de découvrir un autre aspect des arts graphiques et populaires de la période Edo.

Patrick Pasques est auteur-illustrateur d’édition jeunesse privilégiant le papier comme matériau pour la réalisation de constructions en volume. C’est tout naturellement qu’il s’est intéressé à l’histoire des créations en papier au cours des siècles passés dans les différentes cultures, en particulier celle des tatebanko japonais.

 


Informations pratiques :

LIEU : Musée Guimet, 6 place d'Iéna 75116 Paris (salle des Lotus)

TARIF 1 SÉANCE : 26 EUROS.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE VALIDÉE À LA RÉCEPTION DE SON RÈGLEMENT.

INSCRIPTIONS : resa@guimet.fr OU 01 56 52 53 45.

RÈGLEMENT PAR CHÈQUE LIBELLÉ À L’ORDRE DE L’AGENT COMPTABLE DU MUSÉE