Hamid Khezri

Dotâr et chant – Musique du Khorassan (Iran)
 

Hamid Khezri nous offre un voyage à travers la province du Khorassan, berceau de la culture perse.

Accompagné de son dotâr (luth iranien), il met en musique avec finesse et sincérité ces histoires séculaires, des épopées guerrières, en passant par les airs spirituels des régions désertiques du sud. Formé très jeune à la pratique du dotâr, c’est afin d’appréhender toutes les finesses du répertoire des « bakhshi » qu’il complète sa formation par un travail de collectage auprès des bardes de la région. Cet enseignement hétérogène fait la richesse de son jeu. Hamid Khezri a ainsi assimilé les techniques du nord autant que celles du sud et interprète aussi bien la musique populaire ou classique du nord du Khorassan que la musique soufie spécifique aux déserts du sud de la région.
Il s’intéresse également à la musique d’Asie centrale, en particulier au dotâr ouzbek et ouigour, et travaille désormais à une rencontre musicale entre Khorassan et Asie centrale. Hamid Khezri est l’un de ces musiciens que l’ouverture et l’intégrité artistique conduisent à renouveler le langage instrumental sans renoncer pour autant à la tradition qui les a nourris : il en résulte une élégance dans l’intention, une virtuosité sans tapage et surtout une finesse de la ligne mélodique qui sont les marques d’un vrai maître.