Les ateliers

 

Les ateliers permettent de s’initier à une pratique artistique ou de se perfectionner. Les disciplines traditionnelles d’Asie sont enseignées par des professeurs des pays concernés qui ont à cœur de transmettre leur savoir-faire, l’art et la saveur de leur culture.

Ouverture des réservations pour les ateliers : jeudi 3 septembre à partir de 10h, par téléphone prioritairement (01 56 52 53 45)

ATELIERS AUTOUR DE L’EXPOSITION « L’Empire de l’Encre, calligraphie japonaise contemporaine »

ATELIERS DE CALLIGRAPHIE JAPONAISE
avec les maîtres de la Mainichi Shodokai à 11h
Vendredi 13 novembre, dimanche 15 novembre, vendredi 11 décembre, samedi 9 janvier, dimanche 10 janvier et lundi 11 janvier
Accès gratuit dans la limite des places disponibles. Carton d’accès à retirer impérativement à l’accueil 1 heure avant la séance.
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.
Comme au Japon, nous invitons les participants à se déchausser devant la salle et à porter des chaussettes.

DEMONSTRATIONS DE CALLIGRAPHIE JAPONAISE
avec les maîtres de la Mainichi Shodokai

Jeudi 22 octobre et vendredi 23 octobre à 16h

Vendredi 13 novembre, samedi 14 novembre, dimanche 15 novembre, vendredi 11 décembre, samedi 12 décembre, dimanche 13 décembre, samedi 9 janvier, dimanche 10 janvier et lundi 11 janvier à 15h

Accès gratuit dans la limite des places disponibles. Carton d’accès à retirer impérativement à l’accueil 1 heure avant la séance.
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.
Comme au Japon, nous invitons les participants à se déchausser devant la salle et à porter des chaussettes.


DANS LES PETITS PAPIERS D’ORIGAMIX : Réaliser une guirlande de grues
(Atelier d’origami proposé aux 17-77 ans)
avec Eriko Kondo et Minyeong Lee

L’origami est tout à la fois un art de plier le papier, un apprentissage poétique de la patience et une très astucieuse façon de réaliser des créations pleines de charme.
L’accompagnement attentif et précis d’Eriko et de Minyeong vous surprendra : il est si étonnant de passer d’une simple feuille de papier à une grue prête à s’envoler !

Eriko Kondo et Minyeong Lee travaillent dans l’univers du design et de la décoration, elles ont créé l’association Origamix et préparent un ouvrage sur l’art de plier le papier.

Samedi 21 novembre à 15h
Durée : 2h
Tarif : 26€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.


CALLIGRAPHIE ET PEINTURE JAPONAISES
Explorez les grands thèmes de l’esthétique du Japon par le travail de l’encre en suivant l’héritage des grands maîtres.
avec Tomoko Furukawa

- Premiers pas sur les chemins de l’encre japonaise, pour savoir tenir le pinceau
Stage d’une journée, 10h15-12h15/14h-16h
Samedi 10 octobre
Durée : 4h
Tarif : 52€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

- En cheminant avec Sen no Rikyû, goûter la pureté (sei)
Stage de deux jours, 10h15-12h15/14h-16h
Vendredi 4 et samedi 5 décembre
Durée : 8h
Tarif: 104€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.
 
Formée dès son plus jeune âge aux arts traditionnels, Tomoko Furukawa obtient au Japon son diplôme de calligraphie sous la conduite de Maître Miyamoto. Elle s’exerce aussi à la peinture traditionnelle Nihonga et c’est avec la Nonne Myôkai Bôjou qu’elle développe et approfondit sa pratique.
Son cheminement artistique traduit son désir d’ouverture, de partage et d’harmonie, son art de peintre calligraphe en est le reflet.


LES MAINS FERTILES atelier céramique
avec Magali Satgé
Stages d’une journée
10h30-12h30/14h-16h

-Variations autour d’un bol
Les samedi 17 octobre et 23 janvier

Parce qu’il contient la nourriture quotidienne ou les offrandes faites aux dieux, parce qu’il est au cœur de la cérémonie du thé et de l’art du partage qu’elle honore, le bol est un des objets les plus simples et les plus sophistiqués qu’il soit.
Sa forme, sa texture, son décor entrent en harmonie avec les mains, les yeux, les lèvres et le cœur. Aussi, existe-t-il autant de bols que de mains, d’yeux, de lèvres ou de cœurs ! C’est pour révéler le génie « des mains fertiles » de chacun que Magali Satgé poursuit avec chaque participant son exploration des nuances de cette forme si subtile à façonner.
Les productions de chaque participant seront cuites et émaillées par Magali Satgé et remises à leur créateur lors d’une exposition éphémère.

Durée : 4h
Tarif : 52€ par stage
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

Née en 1972, Magali Satgé a été formée à l’Ecole-Mouvement Artistique Parrilla – Entre 1989 et 2002, elle a participé à de nombreuses expositions à Paris, Nice, Barcelone, Madrid, Le Caire –elle se consacre presque exclusivement depuis 2005 à la céramique et a créé son propre atelier.


FUROSHIKI, un carré de tissu magique pour tout porter, offrir et empaqueter à la japonaise,
Avec Aurélie Le Marec
Samedi 12 décembre de 14h30 à 16h30
Durée : 2h/Tarif : 26€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : Grand Salon du panthéon bouddhique, 19 avenue d’Iéna – Paris 16e.

Le furoshiki est l’art d’emballer les objets du quotidien pour les transporter ou pour les offrir. Apparu au VIIIe siècle, il a d’abord été utilisé pour les objets de valeur avant de se diffuser dans tous les milieux. Le furoshiki est aussi l’art d’emballer les cadeaux. Prêtant autant d’attention au contenant qu’au contenu, les Japonais choisissent celui-ci selon les occasions, les saisons ou les destinataires. Tombé en désuétude, il est à nouveau de plus en plus populaire car bien plus esthétique que les sacs en plastique !

Passionnée du Japon et diplômée de l’Ecole du Louvre, Aurélie Le Marec souhaite à travers ses ateliers associer deux facettes de son parcours : la valorisation de traditions vivantes et le souci du développement durable. Elle dirige depuis 2009 l’atelier du Furoshiki et anime des ateliers pour les publics les plus divers.


CARNETS DE DESSINS
Ouverture des réservations: lundi 7 septembre à partir de 10h, par téléphone prioritairement (01 56 52 53 45)
avec Fabienne Teyssier-Monnot
Tous les mercredis et jeudis à 14h (sauf le mercredi 7 octobre)
Durée : 2h/Tarif : 12€/ 10 séances : 110€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

Fabienne Teyssier-Monnot conduit chaque participant dans les collections du musée pour une promenade artistique en Asie. Munis d’un crayon et d’un carnet, guidés par son inspiration, vous découvrez les œuvres avec l’œil et la main.

Fabienne Teyssier-Monnot a été formée à l’Ecole Boulle et à l’Ecole Duperré. Elle a aussi suivi les ateliers des Beaux-arts de la ville de Paris en sculpture et taille directe. Elle est ainsi particulièrement sensible à l’observation de la matière, des volumes et de leur mise en espace.


MAEDUP, ART DES NŒUDS CORÉENS
avec Kim Sang Lan
Atelier trimestriel
Tous les lundis (sauf vacances scolaires) à 13h30 (niveau avancé) ou 15h30 (niveau débutant)
Durée : 2h par séance/Tarif pour le trimestre : 155€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

La tradition de la parure coréenne ou maedup est l’expression d’un art de vivre. La manipulation méditative et poétique du fil, l’élaboration de motifs à l’aide de nœuds puisent dans la tradition pour s’épanouir en une multitude de créations originales. Cet art textile est une sorte de métaphore de l’imaginaire coréen où vivre, sentir, penser se définit en terme de liens noués, rompus, de nouveau liés...

Kim Sang Lan est née et a grandi en Corée avant de choisir la France comme terre d’élection. Elle est aujourd’hui une artiste renommée. Ses installations de fibres, de nœuds, de filets, tissent un dialogue nouveau entre le fil, l’espace et le temps.


PREMIÈRE TENUE DU PINCEAU CHINOIS
avec Fong Jok Wah
Samedi 7 novembre de 14h à 16h30
Durée : 2h30/Tarif : 26€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

Vous ne vous êtes jamais encore initié à l’écriture chinoise ? Vous ne savez pas bien comment préparer votre encre ou tenir le pinceau ? Vous n’avez pas encore découvert les propriétés du papier ? Cet atelier est pour vous ! Avant d’envisager toute pratique de la calligraphie ou de la peinture chinoise, il faut savoir tenir le pinceau !

N.B. Chaque atelier est singulier vous pouvez donc suivre plusieurs Première tenue du pinceau jusqu’à vous sentir suffisamment à l’aise pour progresser vers la calligraphie ou la peinture.


JEUX DE PINCEAUX CHINOIS
avec Fong Jok Wah
Samedi 30 janvier de 10h30 à 12h30 et de 14h à 16h
Durée : 4h/Tarif : 52€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

Les ateliers de Fong Jok Wah proposent une approche sensible de l’art de l’encre et du pinceau en Chine. Ils permettent à chacun d’expérimenter les ressources graphiques de cet art pour mieux en sentir les richesses et les nuances. Contrôler la force et la vitesse du pinceau, infléchir son inclinaison, jouer avec la dimension poétique et musicale d’un caractère, lui accorder sa pleine vitalité. C’est à ces exercices que vous invite Jok !

Fong Jok Wah est né en 1957. Depuis son enfance, il pratique la calligraphie et la peinture chinoises auprès de son maître Wang Lan Ruo dans la province de Canton. Il arrive en France en 1983 et obtient en 1993 le premier prix de l’exposition internationale de peinture à l’eau. Il s’attache dès lors à créer, exposer et enseigner.


NIHONGA, PEINTURE JAPONAISE – TRANSPARENCES, COULEURS ET ORS
avec Chen Yiching
Stages de deux jours, 10h15- 12h15/14h-16h
Durée : 8h
Tarif: 104€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

- Arabesques et tourbillons inspirés de la vague et du prunier d’Ogata Kôrin (technique d’oxydation au souffre sur feuille d’argent)
Vendredi 2 et samedi 3 octobre

-Chrysanthème à la façon d’Ogata Kôrin avec poudre dorée (techniques de gofun et de sunago)
Vendredi 27 et samedi 28 novembre

Le style nihonga qui s’est développé au Japon à partir du XVIIIe siècle a largement été influencé par les vastes réalisations décoratives des écoles Kano et Rimpa. Ses pigments minéraux, souvent brillants, ses applications de feuilles d’or sur de grands paravents ou d’amples cloisons mobiles lui confèrent un charme et une majesté particulière. Chen Yiching proposera une initiation à la technique des pigments et des ors travaillés avec une colle organique. Jeux de brillances et de transparences poétiques présideront à la réalisation d’un petit panneau figuratif ou abstrait selon l’inspiration de chacun.

Chen Yiching est née à Taiwan et a été formée à l’université des Arts de Kyoto. Après avoir remporté plusieurs prix au Japon elle a éte accueillie dans l’atelier de Uemura Atsushi directeur du musée Shohaku. Elle enseigne la peinture Nihonga en France depuis quatre ans.


PEINTURE CHINOISE
avec Wong Wa
Stages de deux jours, 10h15-12h45/14h-16h30
Durée : 10h
Tarif : 104€
Réservation obligatoire: resa@guimet.fr ou au 01 56 52 53 45
R.-V. : MNAAG, niveau rez-de-jardin devant l’auditorium.

Zao Wu Ki et son style
Vendredi 25 et samedi 26 septembre
La technique libre de Zao Wu ki permet de créer des univers imaginaires, des paysages  oniriques et lointains presque abstraits.

A la façon de Xu Wei
Vendredi 11 et samedi 12 décembre
Xu wei est considéré comme grand peintre dans la tradition des lettrés, son pinceau rapide ne s’attarde pas au détail du monde végétal mais lui donne une énergie expressive, pleine de vivacité.

Pinceau et estampage : associer deux techniques dans la même peinture
Vendredi 15 et samedi 16 janvier
L’association du travail du pinceau et de l’estampage surprend l’œil et crée des harmonies nouvelles en associant deux techniques aux propriétés complémentaires.

Wong Wa est né en Chine dans une famille d’artistes. Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Chine, il décide de s’installer à Hongkong, puis à Paris. Depuis près de trente ans, ses recherches et sa pratique le conduisent au développement d’un vocabulaire créatif audacieux entre tradition chinoise et art occidental.
www.wongwa.odexpo.com