Pour ce dernier week-end d’octobre, le MNAAG met à l’honneur une série de documentaires consacrés à l’Afghanistan à l’occasion de la Carte Blanche à Pascal Convert.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

► Cinéma : Les Bouddhas géants
Christian Frei, 2005, vostfr

Deux immenses statues vieilles de plus de 1500 ans qui s’effondrent absurdement vite sous la violence des talibans. Bamiyan, ancien carrefour de la route de la soie, désormais symbole moderne d’un monde convulsé. De leurs ruines les anciens colosses nous parlent-ils encore ?

Samedi 27 octobre -15h00
Durée : 1h36 –  Auditorium
5/4 euros 

suivi de : 

► Table ronde : Les artistes face à l’histoire

En 2016, de nombreux artistes se rassemblent à l’Institut Français de Kaboul. Invités à séjourner quelques jours à Bamiyan, leurs créations sont autant de témoignages et de restitutions de leur ressenti face à l’art en péril, face à l’histoire. Une table ronde leur propose de revenir sur cet instant créatif et sur les enjeux de l’art et de la mémoire.

En présence de S.E. Jean-Michel Marlaud, ambassadeur de France en Afghanistan (2013-2016), Sepideh Farsi, cinéaste, Ferrante Ferranti, photographe, et Sonia Kronlund, documentariste et productrice à France Culture

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

► Cinéma : Sept Voiles (Haft Pardeh)
Sepideh Farsi, 2017, vostf

Talibans, guerre, attentat ; de l’Afghanistan reviennent inéluctablement les mêmes vocables tristes et morbides. Quel est le tour pris par le pays depuis la fin de l’époque soviétique et les événements de 2001 ? Avec comme seul appui sa caméra, Sepideh Farsi tente d’atteindre le cœur intime du pays. La projection sera suivie d’une discussion avec la réalisatrice.

Dimanche 28 octobre 2018 – 15h00
Durée : 1h10 – Auditorium
5/4 euros