Attention, la date de la séance La maison de thé a été modifiée le 7 décembre.

À l’image du théâtre traditionnel qui avait servi de premier sujet au cinéma chinois naissant, la littérature a une relation toute privilégiée avec le septième art de l’Empire du milieu. Cette thématique littérature-cinéma est proposée dans une approche de redécouverte d’un patrimoine méconnu : le cinéma des années 1980, renouveau post-Révolution culturelle (1966-1976).

Les quatre projections seront suivies d’une présentation et discussion avec Brigitte Duzan (écrivain, linguiste et traductrice), animatrice de deux sites de référenceChinese Movies et Chinese Short Stories.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

► Cinéma : Nuit glacée (Hanye)
Que Wen, 1984, vostfr

Chongqing, années 40, les Japonais sont aux portes de la ville. Faible et désespéré, Wang Wenxuan est partagé entre son amour pour sa femme Shusheng et les liens très forts qui l’attachent à sa mère. Espoir et désespoir d’un homme au milieu de la tourmente politique de la guerre sino-japonaise.

Film adapté du roman autobiographique de Ba Jin (1904-2005) en 1946.

Dimanche 9 décembre 2018 – 15h
Durée : 1h40 – Auditorium
5/4 euros

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

► Cinéma : La maison de thé (Chaguan)
Xie Tian, 1982, vostfr

Autour des tables d’une maison de thé de Pékin, les générations se succèdent, l’histoire de la Chine se déroule, des dernières années du 19e siècle, à la fin de la dynastie mandchoue jusqu’à la veille de la révolution de 1949.

Huis clos adapté d’une pièce de théâtre de Lao She (1899-1966).

Vendredi 14 décembre 2018 – 15h
Durée : 2h09 – Auditorium
5/4 euros

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

► Cinéma : La terre jaune (Huang Tudi)
Chen Kaige, 1984, vostfr

En 1939, dans un village pauvre et reculé du Shaanxi vit Cuiqiao, jeune fille désespérant de ne pouvoir échapper à son mauvais destin. Elle doit bientôt se marier avec un homme qu’elle ne connaît pas. Un jour arrive dans le village un soldat à la recherche de chants populaires traditionnels. Ce film « phare » est considéré comme le manifeste des cinéastes de la 5egénération.

Le texte qui a inspiré La terre jaune s’appelle Échos dans la vallée profonde de Ke Lan (1920-2006), connu pour ses poèmes en prose au début des années 50.

Samedi 15 décembre 2018 – 15h
Durée : 1h30 – Auditorium
5/4 euros

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

► Cinéma : Le Talisman (Ruyi)
Huang Jianzhong, 1982, vostfr

À l’automne 1961, le jeune enseignant Cheng Yu est nommé professeur dans un lycée de Pékin. Le modeste concierge du lycée, un vieil homme solitaire, attire à la fois sa curiosité et son respect par ses opinions, humanistes et différentes de celles des autres.

Comme la nouvelle éponyme de Liu Xinwu (né en 1942) dont il est adapté, le film, grand classique du cinéma chinois, est en rupture avec les conventions de l’époque ; les deux œuvres sont empreintes d’un humanisme qui leur vaudra d’être sévèrement critiquées.

Dimanche 16 décembre 2018 – 15h
Durée : 1h38 – Auditorium
5/4 euros