L’empire de la passion (Ai no borei)

Fiction de Nagisa Oshima, 1978, 1h40, vostf

L’empire des sens (Ai no corrida)

Fiction de Nagisa Oshima, 1976, 1h42, vostf

Il était une fois... L'Empire des sens

Documentaire de David Thompson, 2010, 52'

La cérémonie (Gishiki)

Fiction de Nagisa Oshima, 1971, 2h03, vostf

Jours d’Hiver (Fuyu Nohi)

(à partir de 7 ans)

Le petit garçon

Fiction de Nagisa Oshima, 1969, 1h37, vostf

La pendaison (Koshikei)

Fiction de Nagisa Oshima, 1968, 1h57, vostf

Les plaisirs de la chair (Etsuraku)

Fiction de Nagisa Oshima, 1965, 1h44, vostf

Le piège (Shiiku)

Fiction de Nagisa Oshima, 1960, 1h27, vostf

L’enterrement du soleil (Tayo no Hakaba)

Fiction de Nagisa Oshima, 1960, 1h27, vostf

Surimono meilleurs voeux du Japon

DERNIERS JOURS | Du 20 janvier au 4 avril 2016

L’érotisme japonais est-il érotique ?

Conférence publique et gratuite par Agnès Giard, anthropologue, chercheuse associée au Sophiapol

LES MAÎTRES DU CHANT DIPHONIQUE

UNE ANTHOLOGIE DU KHÖÖMII MONGOL

Contes cruels de la jeunesse (Seishun zankoku monogatari)

Fiction de Nagisa Oshima, 1960, 1h36, vostf

Une ville d’amour et d’espoir (Ai to kibo no machi)

Fiction de Nagisa Oshima, 1959, 1h02, vostf

Fête de la musique

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Utt

Danse butô

Asie en scène : Duo 18

Concert de musique contemporaine japonaise

Mavin Khoo

Jeudi 19 et vendredi 20 mai à 20h30

Soumik Datta et Prabhu Edouard

Sarod et tabla

Les maîtres du chant diphonique - suite

Maîtres du khöömii, de l’Altaï à Oulan-Bator (Mongolie, Touva)

Les maîtres du chant diphonique

Du khöömii à l’urtyn duu : diphoneuses, chants longs et jeunes générations
(Mongolie, Touva)

Teruo Furuya et Mizuka Onishi

Shakuhachi et koto (Japon)

Dilshad Khan, Imran Khan et Nihar Mehta

Sarangi, sitar et tabla (Inde du nord)

Musiques et danses d’Iran

Fereshteh Nasr (danse), Navid Abbasi (tar et chant), Pouya Khoshravesh (kamanche), David Bruley (percussions persanes)